Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
22/01/2019 n 12:50
SOCIALn Article n°3.1 n 08/01/08 n 18:01 n Editeur : csv
Centres de rétention : des cercles de silence à Rodez-
2008

Mise à jour au 31 décembre 2008

Former un cercle de silence

Derniers mardis du mois à 18 h à Rodez


pour dénoncer l’existence de centres de rétention :
dans notre région à Cornebarrieu près de Toulouse.


-

Les photos des cercles sont plus bas dans cette page...




Le prochain cercle se tiendra le mardi 27 janvier 2009 devant la préfecture de Rodez



Le collectif des réfugiés regroupe : ACAT (Association Chrétienne pour l'Abolition de la Torture), A C O, Amnesty International, ARAV, (Association Rouergate des Amis des gens du Voyage), Artisans du monde, ASTI, CCFD, CFDT, CLCV (Consommation, Logement, Cadre de Vie) CGT, CRAISAF, LDH, MAN Aveyron - Conflits sans Violence, MRAP, Palestine 12 Rodez, Pastorale des Migrants, PCF, PS, Secours Catholique, SUD, Les Verts, la Vie nouvelle, .

Télécharger le tract

Les centres de rétention sont des centres où sont envoyés les étrangers dont le seul «délit » est d’être venu en France pour survivre ou pour vivre décemment mais que la France refoule. Il faut savoir que dans ces centres il y a des familles avec enfants qui vivent enfermés et attirer l’attention sur les conditions de vie carcérales dans ces centres de rétention.

Pour dénoncer la politique des quotas de reconduite à la frontière :

25.000 en 2007, 27.000 en 2008

- Qui provoque des dérives dangereuses au niveau de l’OFPRA (office français des réfugiés et apatrides) et de la CRR (commission des recours). Ces organismes étudient les demandes d’asile dans la précipitation et de nombreuses personnes sont déboutées du droit d’asile alors qu’ils sont réellement en danger dans leur pays.

- Qui provoque des dérives au niveau des préfectures qui hésitent aujourd’hui à utiliser leur droit de régularisation locale. Ce droit permettait une procédure de régularisation non négligeable pour les étrangers refusés à l’OFPRA et à la CRR.
Ce mode de régularisation a permis à des étrangers de travailler et de vivre ainsi de manière digne.

- Qui demande des financements importants : construction de centres de rétention (ex : Cornebarrieu à coté de Toulouse, le nouveau centre de Nimes…)

- Qui encombre la justice à cause des procédures extrêmement complexes (les lois et décrets d’application changent de manière très rapide et dans un sens de plus en plus restrictif pour les étrangers).

Pour informer la population locale des conditions de vie des étrangers en Aveyron

Le collectif des réfugiés appelle à composer un cercle de silence tous les derniers mardi du mois carrefour St Etienne (devant la préfecture) à Rodez
de 18h à 19h


Images des cercles de silence


30 décembre 2008

-

-

-

Plus de 60 participants pour ce dernier cercle de silence de l'année 2008. Il y a désormais 99 cercles de silence en France...

28 novembre 2008

-

-

70 participants à Rodez au huitième cercle de silence malgré un froid glacial...
Un premier cercle de silence a démarré à Millau ce jour, place du Mandarous

28 octobre 2008

-

-

-


-


Ce sont désormais 82 cercles de silence qui sont organisées un peu partout en France, une mobilisation qui prend de l'ampleur.

A noter que une exposition sur les refugiés tchéchènes est organisée à la médiathèque de Onet le château du 4 au 19 novembre. Elle est organisée par une aveyronnaise, Jenny Molénat, d'après son expérience de volontaire dans les centres de réfugiés tchéchènes en Pologne.


30 septembre 2008


-


Près de 80 participants étaient présents à Rodez ce mardi 30 septembre au cercle de silence


26 août 2008


-


Le mardi 26 août, un nouveau cercle de silence était organisé par le comité de soutien aux réfugiés. Il a réuni 70 à 75 personnes pendant une heure pour manifester leur désaprobation de la politique du gouvernement massive et aveugle de reconduite à la frontière des immigrés.

Certains de ceux-ci n'y ont plus de racines ; pour d'autres, c'est leur vie qui est menacée quand ils reviennent au pays. Beaucoup ont fui le théâtre de guerres, d'exactions, de dictatures.

Pour le comité organisateur, "on n'a retenu que la première moitié de la célèbre phrase de Michel Rocard : "Nous ne pouvons pas accueillir toute la misère du monde, mais nous devons en prendre notre part". Nous devons auusi prendre notre part de cet accueil nécessaire des réfugiés. Actuellement, ce sont les pays pauvres aux portes de l'europe qui accueillent et supportent le prix de l'accueil des nombreux immigrés ayant fui leur pays et refoulés à nos frontières.

Rappelons que les "centres de rétention" sont des prisons qui n'en portent pas le nom. les conditions d'accueil y sont déplorables et le moindre incident peut provoquer l'explosion.

Il est urgent de relire, en cette année du 60ème anniversaire, la déclaration universelle des droits de l'homme et notamment les 3 articles suivants :

- article 3 : "Tout individu a droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne."

- article 14 : "Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays..."

- article 15 : "Tout individu a droit à une nationalité. Nul ne peut être arbitrairement privé de sa nationalité, ni du droit de changer de nationalité."



29 juillet 2008


-


27 mai 2008

-







Les cercles de silence
(extrait d'un article de Témoignage Chrétien - 10 avril 2008)

" Les voix du silence par Philippe Clanché :
Dans un monde de bruits, mais où la parole est interdite à certains, l’action de silence devient une voie d’expression audible.

N’est-ce pas là une des plus belles réponses au sarkozysme ambiant ? Face à un homme qui ne peut cesser de s’exprimer, de se déplacer partout et de changer d’idées dès que le vent tourne, voici que se multiplient les Cercles de silence. Des militants muets et immobiles se retrouvent régulièrement pour défendre la même cause.

Si ce modus operandi paraît curieux aujourd’hui, il n’est pas neuf. Il a notamment été théorisé par les militants non-violents. Avec l’action de silence, « le corps s’exprime publiquement dans toute sa fragilité, sa vulnérabilité. Il devient une parole silencieuse, explique le philosophe Jean-Marie Muller,fondateur du Man (Mouvement pour une alternative non-violente). L’acteur s’exprime par son corps en se tenant debout, immobile et silencieux. Ces deux attitudes, qui vont de pair, essayent d’interpeller les consciences dans un environnement d’agitation et de bruit. » Et de parler d’une « attitude de rupture ». Le succès national des Cercles de silence – qui dépasse largement le réseau des habitués de ces mobilisations – montre que le bruit qui semble dominer notre société insupporte. Le statut même de la parole est mis en cause. « Nous sommes passés de la possibilité de tenir une parole à l’obligation de s’exprimer, note Maria
Biedrawa, coprésidente du Mir (Mouvement international de la réconciliation). Le silence arrête cette machine et gêne en créant un vide. L’acteur de silence exprime le fait qu’il ne joue pas le jeu de la société. Les
cercles actuels disent non au jeu de la peur de l’immigré ».

Autrichienne, Maria Biedrawa a connu nombre de victimes des privations de liberté en Europe orientale, et n’oublie jamais la souffrance des « privés de parole ». « Les immigrés en France connaissent une souffrance proche des dictatures, que beaucoup ont vécue : ils vivent la parole interdite. »
Edité par csv, le 31/01/09 à 14:22

Commenter l'article 3 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 37212

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site