Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
19/02/2019 n 17:13
SOCIALn Article n°290.1 n 06:35 n 09/12/16 n Editeur : csv
9 décembre 2016
Plus de pub à la télé pour les enfants : la loi est
votée au Sénat !

(modifié le 13 décembre 2016)
Victoire !


Dans la soirée du mercredi 7 décembre, le Sénat a voté et adopté la proposition de loi relative à la « suppression de la publicité commerciale dans les programmes jeunesse de la télévision publique. » Les deux sénateurs de l'Aveyron ont voté pour cette loi.

-


Le MAN félicite le sénateur André Gattolin (EELV) qui a porté cette proposition de loi depuis plus de deux ans, sur la base d’un premier texte portant sur « la protection des enfants face aux effets de la publicité télévisuelle » déposé en 2010 par Jacques Muller, ancien sénateur EELV du Haut-Rhin et membre du MAN.

L’implication des groupes MAN a eu toute son importance au fil de ces dernières années, notamment en organisant des Heures de silence dans l’espace public, et quand il s’est agi d’écrire en janvier 2016 aux députés de l’Assemblée nationale lors du vote du texte issu des travaux du Sénat. Il aura donc fallu six ans pour qu’une loi protectrice des enfants soit adoptée par le Sénat, malgré l’action de nombreux lobbies qui luttèrent jusqu’au bout contre cette loi.

La non-violence est une force qui sait endurer le temps et les épreuves, dépasser les découragements et rebondir dans la durée !

Les grands vainqueurs sont les enfants. Ils ne seront plus considérés sur France Télévision comme de cibles faciles, par des annonceurs sans vergogne qui les bombardent de spots publicitaires pour de la malbouffe, des vêtements dernier cri, etc., alors que, jusqu’à l’âge de huit ans, nous savons qu’ils ne peuvent pas comprendre la finalité commerciale de ces publicitaires. Rappelons que 76% des demandes d’achat ou des achats faits par les enfants de 4 à 6 ans sont réalisés en lien avec une publicité (Ipsos décembre 2013), et que 87 % des Français sont favorables à des programmes jeunesse sans publicité (IFOP septembre 2016).

Il faut saluer les articles de presse de ces dernières semaines qui ont abondé dans le sens d’une interdiction de publicité dans les émissions jeunesse, et quinze minutes avant et après celles-ci, et qui ont indéniablement contribué à cette victoire.

Nous saluons surtout le soutien public des nombreuses associations familiales, de consommateurs et de professionnels de santé inquiets par l’augmentation vertigineuse d’enfants en surpoids ou obèses, qui se sont largement mobilisés pour faire adopter cette loi. (Ces articles sont en ligne sur le site du MAN).

La plume est décidément une arme non-violente particulièrement efficace ! Après tant d’efforts depuis six ans, le moment est venu de se réjouir, de célébrer cette belle victoire.

Fait le 8 décembre 2016,

François VAILLANT et Jacques MULLER, animateurs de la campagne du MAN "Pas de pub à la télé pour nos enfants"

Ajouté le 13/12/2016 :

- Les deux sénateurs de l'Aveyron, Jean-Claude Luche et Alain Marc ont voté pour cette loi (voir le détail du scrutin)

- Voir le compte-rendu intégral des échanges, le 7 décembre 2016

- Voir le déroulement de l'ensemble des votes depuis le 24 juillet 2015
Edité par csv, le 13/12/16 à 18:43

Commenter l'article 290 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1445 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 86813

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site