Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
26/03/2019 n 04:39
SOCIALn Article n°15.1 n 20/02/09 n 18:53 n Editeur : csv
Lettre ouverte de Jean-Marie Muller
Résistance pédagogique : la répression resserre le
noeud du conflit au lieu de le dénouer

21 février 2009

-
Jean-Marie Muller vient d'adresser une Lettre ouverte à l'Inspecteur d'Académie de la Haute-Garonne en soutien, à Alain Refalo, professeur des écoles à Colomiers et "enseignant désobéissant" du mouvement : "Résistance pédagogique".


En même temps qu'une belle plaidoierie qui éclaire le sens de la lutte des enseignants désobéisseurs, elle est aussi une véritable pédagogie sur la désobéissance civile et ouvre une porte de sortie honorable pour l'Inspecteur d'Académie.


En voici quelques extraits :

"Ne pensez-vous pas qu'en recourant à la répression, vous ne ferez que resserrer le nœud d'un conflit qu'il vous appartient de dénouer ?"

"Par une étrange comptabilité à rebours, le ministre pourra toujours se prévaloir du soutien de ceux qui n'expriment pas leur dissidence. Mais pareil subterfuge ne pourra convaincre que les esprits retors"

"Selon la déontologie que vous vous faites d'un fonctionnaire, il doit fonctionner en toutes circonstances, quel que puisse être le dysfonctionnement de l'État. Pourtant, l'honneur d'un fonctionnaire, n'est-il pas de veiller à ce que ses obligations de service ne deviennent pas prétexte à une servitude volontaire ?"

"Il est vrai que la désobéissance civile est encore étrangère à notre culture politique. En réalité, ce qui fait la force de la démocratie, ce ne sont pas des citoyens disciplinés, mais des citoyens responsables. Notre culture continue à véhiculer une conception archaïque de la démocratie fondée sur la toute puissance de l'État. Selon cette conception, toute désobéissance est stigmatisée comme une attitude incivique et doit être sanctionnée comme une délinquance."

"Le temps est venu, Monsieur l'Inspecteur, d'ouvrir la porte du dialogue. Celui-ci est le seul chemin qui peut conduire à la paix scolaire. La répression dont la caractéristique est précisément le refus du dialogue ne peut conduire que dans une impasse. Croyez le bien, pour quiconque est investi d'un pouvoir, la répression n'est jamais une preuve d'autorité. Bien au contraire. La répression ne renforce pas l'autorité, mais elle la détruit."


En conclusion la lettre s'appuie sur l'exemple de l' inspecteur d'académie des Bouches du Rhône, qui a validé le projet d'activités (jeux coopératifs) proposé par une "enseignante désobéisseuse" pendant le temps imparti à l'aide personnalisée. se rangeant ainsi à l'avis des parents d'élèves : "Cette décision est décisive, car elle crée un précédent qui institue une jurisprudence qui, comme toute jurisprudence, est source de droit."

Télécharger la lettre sous pdf

Photo Ouest France

Edité par csv, le 21/02/09 à 10:10

Commenter l'article 15 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 141416

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site