Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
17/10/2017 n 22:28
SOCIALn Article n°305.1 n 06/10/17 n 18:49 n Editeur : csv
6 octobre 2017
Retour en Algérie projeté à Rodez le 8 octobre à 20h30


Le film : "Retour en Algérie" sera projeté dimanche 8 octobre à 20h30 à Cap Cinéma, en présence du réalisateur Emmanuel Audrain, à l'initiative de la Ligue des Droits de l'Homme.

-


Pourquoi revenir sur cette guerre ? D’autres cinéastes ont déjà traité du sujet, à travers documentaires ou fictions. Bertrand Tavernier, pour ne citer que lui, nous a donné son très beau (et très long) film de 4h « La guerre sans nom ».

L’intérêt du documentaire d’Emmanuel Audrain réside dans le fait que ces jeunes soldats, approchent maintenant les 80 ans. Leur parole s’est libérée avec la création d’une association, les « 4ACG » (Anciens Appelés en Algérie et leurs Amis Contre la Guerre) soutenue par Simone de Bollardière, la veuve du général qui dénonça la torture en 1957.

Le réalisateur les filme avec respect, sans intervenir. Ils sont bouleversants. Ces paysans retraités du Tarn et de l’Aveyron expriment leur difficulté à vivre avec des souvenirs qui ont entaché leur vie, et leur besoin - aujourd’hui - de tisser de nouveaux liens avec l’Algérie. Avec l’argent de leur « retraite du combattant », ils soutiennent des actions solidaires, en Algérie. On les découvre au fil de leurs voyages, et on comprendra pourquoi leurs témoignages enrichissent notre réflexion sur les grands problèmes d’aujourd’hui : réfugiés, Palestine, droits de l’Homme, néocolonialismes, guerres, etc.…
« Mais, le vrai voyage de ces hommes, note Emmanuel Audrain, c’est - bien sûr - leur « voyage intérieur », celui qui va de leurs 20 ans à aujourd’hui. Ce long chemin où - avec cœur et intelligence - ils ont su retrouver l’estime d’eux-mêmes. »

Emmanuel Audrain est un humaniste si l’on en juge par ses films :

Les soins palliatifs dans « PARTIR accompagné » (1992) avec Marie de Hennezel.

Son documentaire « Le testament de Tibhirine » (2006) a inspiré l’écriture du scénario « Des Hommes et des Dieux » de Xavier Beauvois.

« Retour en Algérie », une aventure humaine initiée par des paysans du Tarn et de l’Aveyron. Un film plein d’humanité et d’espoir. (Annie Jugie, Cinéma Les 400 coups, Villefranche sur Saône, Assoc « Un autre cinéma »)

Source : la Vie Nouvelle
Edité par csv, le 06/10/17 à 18:55

Commenter l'article 305 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >





C'est le moment !

-

Rejoignez la campagne du MAN





cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1321 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 648

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site