Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
22/01/2019 n 12:48
RELATIONNELn Article n°33.1 n 13/03/11 n 16:59 n Editeur : csv
15 mars 2011 - NVA
A L'école de la relation


" Vivre ensemble ça s’apprend tôt"

Le dernier numéro de la revue Non Violence Actualité est paru sous le titre "Programmes de prévention de la violence : A l’école de la relation" :

-


Faut-il le répéter, la gestion des relations et des conflits fait partie des connaissances et des compétences que chaque enfant devrait acquérir à l’école, au même titre que le français ou les mathématiques. Dans la famille, à l’école ou au travail, nous vivons le plus souvent en relations, avec leur lot de tensions et de confrontations. Faute de posséder ou de maîtriser les outils relationnels nécessaires au « vivre ensemble », il nous arrive d’être submergés par les émotions et dépassés par des réactions incontrôlées qui peuvent compromettre nos propres objectifs, personnels ou professionnels.

Les bonnes intentions ne suffisent pas. Dans le domaine de la communication, les études montrent l’impact des paroles, des attitudes et des actes sur la relation à l’autre. Chacun, pour la part qui le concerne, porte la responsabilité de la relation, de ses réussites et de ses échecs. Il détient donc une partie de la clé qui peut conduire au changement. De toute évidence, on ne peut espérer des relations plus créatives ou des solutions plus constructives aux conflits de la vie quotidienne sans renforcer ses propres compétences sociales, ses capacités d’écoute et d’accompagnement.

La relation éducative n’échappe pas à la règle. La gestion des relations et des conflits doit être intégrée dans les programmes d’éducation des enfants comme dans le contenu des formations des enseignants et, au-delà, accessible à toute la communauté éducative, parents compris. L’école doit être un lieu d’acquisition de savoirs, de savoir-faire et de savoir-être, un parcours d’apprentissage de la vie collective dans un cadre juste et bienveillant. C’est la pratique quotidienne du respect et de la solidarité, de la coopération et de la négociation, qui peut faire que les élèves deviennent des citoyens capables de faire évoluer la société vers plus de justice et de démocratie.

La violence est un processus complexe. La société en a aujourd’hui pris conscience, mais elle n’a, pour le moment, pas réussi à dépasser les réponses simplistes de mesures purement sécuritaires. Les recherches le montrent, les solutions de long terme passent par l’éducatif, par l’instauration d’un cadre qui favorise l’apaisement et les apprentissages. Vivre ensemble ça s’apprend tôt… par le renforcement des processus de socialisation. Les programmes de prévention, en fin de compte, ne visent pas tant à éliminer la violence qu’à renforcer les capacités de l’individu à identifier la part de violence qu’il porte en lui et à faire face, de façon constructive, aux situations qui se présentent à lui.

Voir la présentaion du numéro et commander en ligne
Edité par csv, le 13/03/11 à 17:09

Commenter l'article 33 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >



Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron








Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Programme des stages individuels proposés par l'IFMAN sud-ouest





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 37177

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site