Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
Construire la paix aujourd'hui, conférence mardi 6 novembre 2014 à Sébazac, avec Martine et Pierre Dufour - La construction de la paix concerne la société civile - chaque citoyen a une place pour agir selon ses moyens.
01/11/2014 n 01:08
INTERNATIONALn Article n°65.1 n 12/04/10 n 13:25 n Editeur : csv
14 avril 2010
Action non-violente à la Base Aérienne de Mont de
Marsan et partout en Europe


Un monde sans armes nucléaires: c’est maintenant ou jamais ! L'année 2010 nous offre des opportunités pour le désarmement nucléaire. Le 3 avril, un peu partout en Europe se sont déroulées des action non-violentes de protestation contre les armes nucléaires afin d'y sensibiliser l'opinion peu au fait de ces questions.

A mont-de-Marsan, une soixantaine de manifestants se sont rassemblés devant la base 118. 13 d'entre eux ont réussi à entrer dans la base (communique de "non au missile M 51" ) :



-
Des armes nucléaires de la Force aérienne stratégique sont entreposées sur cette base


"Ce 3 avril, un mois avant la Conférence de révision du Traité de non-prolifération (TNP), le collectif « Non au missile M51 » a organisé une action de mise en lumière des armes nucléaires présentes sur la base aérienne 118, à Mont de Marsan. Cette action fait partie de la journée européenne d’action contre les armes nucléaires, durant laquelle des actions de protestation prennent place sur toutes les bases militaires européennes sur lesquelles sont entreposées des armes nucléaires.

L'année 2010 nous offre des opportunités uniques pour le désarmement nucléaire. A partir du 3 mai 2010, les 187 pays signataires du Traité de non-prolifération, conçu afin d’arrêter la prolifération d’armes nucléaires, se réuniront à New York. De plus, l’OTAN révisera son Concept stratégique au mois de novembre et l’Alliance pourrait opter pour une défense sans armes nucléaires. Dans toute l’Europe la volonté politique pour se débarrasser des armes nucléaires s'intensifie.

Pour autant les déclarations gouvernementales et présidentielles comme les faits, à travers la modernisation de son arsenal nucléaire dont fait partie le missile M51, montrent bien que cette volonté politique s’arrête aux frontières de l’Hexagone tout comme le nuage de Tchernobyl en son temps. Il est encore temps de remettre en cause le programme de modernisation d’une force de frappe inutile et obsolète et de mettre en œuvre son démantèlement.


Gouvernements, prenez vos responsabilités : désarmez !

En avril 2009, le président Obama avait remis le désarmement nucléaire à l’agenda politique international, mais jusqu’à présent les résultats sont pauvres. Un successeur pour le traité START a finalement été conçu, malgré cela aucun pas significatif vers le désarmement nucléaire n’a été fait. Malgré ces discours pour un monde sans armes nucléaires, les états nucléarisés ne s’engagent pas à les concrétiser et continuent de moderniser leur arsenal nucléaire. En mai 2010, la Conférence de révision du Traité de non-prolifération commencera. Tous les pays signataires passeront un accord concernant son application future. En 2010, l’OTAN révisera son Concept stratégique. En novembre, une nouvelle version de ce Concept stratégique sera approuvée et ce faisant la stratégie nucléaire de l’OTAN sera déterminée pour la décennie à venir. Il est nécessaire que soit impulsé un concept qui remette en cause les arsenaux nucléaires inutiles pour assurer la sécurité des citoyens d’une part et dangereux tant ils sont à la source de la prolifération nucléaire. Nous réclamons l’annulation inconditionnelle de la stratégie nucléaire otanienne.

5 pays ont mis les armes nucléaires à l’agenda de la prochaine réunion informelle de l’OTAN où seront présents les ministres des affaires étrangères, les 22 et 23 avril 2010. Mais personne ne peut dire ce qu’implique concrètement cette initiative. Nous demandons donc que le gouvernement français prenne une position claire en faveur du désarmement nucléaire.

Des dizaines d’actions non-violentes en Europe

13 militants pénètrent sur la base nucléaire de Mont de Marsan
Aujourd’hui, ce 3 avril, a été le point culminant de cette série qui continuera jusqu’au début de la conférence de révision du TNP en mai 2010. (voir compte rendu sur le site "non au missile M 51" )

À Mont de Marsan, dans les Landes, une soixantaine de militants et militantes ont engagé une inspection citoyenne de la base aérienne 118, un des Dépôt atelier de munitions spéciale (DAMS) où sont entreposées des bombes nucléaires de la force aérienne stratégique (FAS). 13 d’entre eux ont réussi à pénétrer sur la base. Toutes ces personnes ont été interpellées par la gendarmerie, contrôlées et libérées dans la foulée. Certaines interpellations furent d’une violence inutile dans le cadre d’une telle action non-violente et pacifiste.

À Brest, quelques militants étaient présents devant la Préfecture maritime, siège de la FOST, Force océanique stratégique tandis que la veille, à Paris, le groupe 'jeûne et vigilance' assurait comme tous les premiers vendredi du mois une présence devant le Commandement opérationnel des forces nucléaires à Paris.

En Belgique, un millier de Bomspotters ont participé à l’action, 800 avec l’intention de pénétrer la base aérienne et nucléaire (bombes américaines, mais pilotes et avions belges au service de l’OTAN) de Kleine Brögel, pour effectuer cette inspection citoyenne et, accessoirement, un pique-nique sur la piste d’envol des F-16. À cette occasion, Inez Louwagie de Vredesactie (Actions pour la paix), une des organisations à l’initiative des Bomspotters belges indique : « Nous ne faisons pas partie des négociations. Nous ne pouvons pas établir de nouveaux traités, mais nous pouvons empêcher que les accords illégaux sur les armes nucléaires soient perpétués en cachette, loin de toute transparence. ».

Bombspotting organise régulièrement des actions à la base de Kleine Brögel qui accueille des armes nucléaires américaines.

Au Pays-Bas, à la base de Volkel, un peu plus d’une centaine de personnes ont manifesté tandis que quelques-uns entraient dans la base avant d’être interpellés. Un peu plus tard, l’ensemble de la manifestation forçait la grille d’entrée dans le but de « nettoyer la base de ses armes de destruction massive ». Après quelques difficultés, les forces de l’ordre ont réussi à repousser la manifestation sans heurts mais avec 35 interpellations pour le moment.

En Grande-Bretagne, à la base de Faslane qui accueille les sous marins Trident équipés d’ogives nucléaires (l’équivalent de notre Île longue nationale), un blocage est en cours avec plusieurs centaines de manifestant-e-s.

En Allemagne, aura lieu demain une manifestation à la base de Büchel alors que le retrait des armes nucléaires de l’OTAN est une des exigences centrales des marches de Pâques qui auront lieu partout dans le pays.

En Turquie des actions ont lieu à Ankara et Istanbul avec une conférence de presse le 6 avril 2010.

En Italie, il y a quelques jours, le 21 mars 2010, une manifestation de 800 personnes a protesté contre le stationnement des armes nucléaires sur la base d’Aviano.

Ainsi, tous les pays d’Europe qui accueillent des armes nucléaires font l’objet de cette journée qui appelle à la mise en œuvre immédiate du démantèlement des armes nucléaires et à l’arrêt de tous les programmes de modernisation des arsenaux nucléaires."

Des actualisations et des photos sont disponibles sur www.bomspotting.be et sur www.nonaumissilem51.org



Edité par csv, le 13/04/10 à 08:13

Commenter l'article 65 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >






NOUVEAU

Dans un monde en crise, oser le changement

-

Télécharger le bilan du forum du MAN 2012 de Rodez





C'est le moment !

-

Rejoignez la campagne du MAN





Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
931 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 6019

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site