Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
23/04/2019 n 14:50
INTERNATIONALn Article n°275.1 n 18/10/15 n 17:55 n Editeur : csv
18 octobre 2015
Préparer des actions non-violentes pendant la COP21 et
au delà


Debout et déterminés pour sauver le climat

Appel pour des actions non-violentes pour au moment de la COP 21 et au delà : "nous avons besoin d’actions qui inspirent, qui donnent de l’espoir, et qui mettent en mouvement le plus grand nombre". "Aujourd’hui, c’est d’un grand mouvement pour la justice climatique dont nous avons besoin, non-violent et déterminé, radical et populaire" :


-


"Les événements climatiques extrêmes se multiplient et deviennent de plus en plus destructeurs : ouragans, cyclones, inondations, sécheresses, incendies… Alors que la température du globe n’a augmenté que de 0,85°C, la réalité du dérèglement climatique est déjà une tragédie pour des millions de personnes de tous les continents, et notamment dans les pays du Sud, qui sont pourtant les moins responsables des émissions de gaz à effet de serre à l’origine du dérèglement en cours.

Si nous continuons d’émettre autant de gaz à effet de serre que nous le faisons aujourd’hui, nous atteindrons le seuil d’impact majeur des 2°C d’augmentation dès les années 2035, exposant les enfants qui naissent aujourd’hui à des conditions de vie inédites depuis plus de 10.000 ans : destruction de la biodiversité, montée des océans spectaculaire provoquant le déplacement forcé de millions de personnes, disparition de terres cultivables et baisse des rendements agricoles qui entraîneront à leur tour famines, conflits de plus en plus nombreux.

Bref un monde qui d’ici 2100 et avec 4,5°C supplémentaires, voire bien plus, ne permettrait plus des conditions de vie civilisée sur terre.

Nous sommes de fait la génération qui doit trouver les solutions et enclencher les changements profonds dont nous avons besoin avant 2035 !

Le changement climatique ne tombe pas du ciel !

Mais le changement climatique ne tombe pas du ciel ! Il est produit par toutes les multinationales qui continuent d’extraire les ressources fossiles du sol, et qui développent de surcroît les fausses solutions qui risquent d’empirer la situation ! Il est produit par l’inaction des politiques et le travail de sape des lobbies !

Alors que la COP21 va replacer la question du climat au centre de l’agenda politique international, il nous faut absolument traduire la gravité et l’urgence de la situation pour que le grand public comprenne ce qui est réellement en train de se passer. Nous avons besoin de mener des actions très fortes, qui frappent l’imaginaire, qui bousculent les mentalités. Et en même temps, nous avons besoin d’actions qui inspirent, qui donnent de l’espoir, et qui mettent en mouvement le plus grand nombre.

Pour une riposte non-violente et déterminée, radicale et populaire

Nous avons les moyens de mener des actions à la fois fortes, radicales, déterminées, tout en bénéficiant du soutien de l’opinion publique, et de la participation la plus large possible des gens via une stratégie d’actions clairement non-violentes.

De Gandhi aux Indignés Espagnols du 15-M, de Martin Luther King au Printemps Arabe et au mouvement Occupy, des millions de personnes ont déjà montré l’exemple de luttes qui ont su faire basculer les rapports de force et changer les rapports de conscience, en refusant de répondre à la violence par la violence, mais en menant des actions non-violentes déterminées et à visage découvert, dans le respect des personnes et dans l’opposition la plus ferme à l’injustice.

Aujourd’hui, c’est d’un grand mouvement pour la justice climatique dont nous avons besoin, non-violent et déterminé, radical et populaire.

Qu’il s’agisse d’actions symboliques, artistiques ou humoristiques, ou d’actions directes d’interposition, d’occupation ou de blocage, d’actions constructives ou d’actions de non-coopération et de boycott, l’action non-violente peut être l’instrument du changement capable de réunir la population dans toute sa diversité.

Nous invitons toutes celles et ceux qui se reconnaissent dans cette voie à nous rejoindre pour préparer et pour mener de telles actions non-violentes pendant la COP21, et au-delà !


Premiers signataires de cet appel:

Frédéric Amiel (Paris), Marie Arthuys (Bayonne), Elise Ayrault (Saint-Quentin-en-Yvelines), Geneviève Azam (Toulouse), Benjamin Ball (Argenteuil), Christophe Barrau (Créteil), Julie Borowiak (Villeneuve Saint Georges), Barth Camedescasse (Mouguerre), Geneviève Coiffard-Grosdoy (Loire Atlantique), Alain Combemorel (Pays de la Loire), Nathalie Delhommeau (Paris), Jérôme Desquilbet (Paris), Philippe Dorléans (Vallée de Chevreuse), Txetx Etcheverry (Pays Basque), Khaled Gaiji (Trappes), Gayanhé Jovet (Paris), Anne Lacouture (Larzac), Antoine Le Bail (Paris), Ben Lefetey (Gaillac), Gilles Lemaire (Paris), Gabriel Mazzolini (Paris), Jon Palais (Landes), Christopher Petts (Paris), Malika Peyraut (Poitiers), Sabrina Ravetta (Pays Basque), Mirène Sardat (Paris), Lili Schneider (Paris), Romain Toublant (Nantes), Françoise Verchère (Loire-Atlantique), Damien Vouzellaud (Paris)



Signer l'appel

Critères sur la non-violence


Edité par csv, le 20/10/15 à 17:04

Commenter l'article 275 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189108

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site