Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
Construire la paix aujourd'hui, conférence mardi 6 novembre 2014 à Sébazac, avec Martine et Pierre Dufour - La construction de la paix concerne la société civile - chaque citoyen a une place pour agir selon ses moyens.
30/10/2014 n 19:10
INTERNATIONALn Article n°120.1 n 22/07/11 n 20:18 n Editeur : csv
22 juillet 2011 - ONU - Palestine
Palestine, la prochaine nation du monde...


Avaaz propose d'interpeller nos gouvernants sur la Palestine à la veille d'une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU :

-


"Dans quatre jours, le Conseil de Sécurité de l'ONU se réunira, offrant au monde une chance de soutenir une nouvelle proposition qui pourrait mettre fin à des décennies d'échec des pourparlers de paix israélo-palestiniens : la reconnaissance de l'Etat palestinien par l'ONU.

Plus de 120 nations du Moyen-Orient, d'Afrique, d'Asie et d'Amérique latine ont déjà approuvé cette initiative, mais le gouvernement de droite d'Israël et les Etats-Unis y sont férocement opposés. La France et d'autres pays clés de l'UE sont encore indécis, mais une pression publique massive pourrait les pousser à saisir cette occasion unique de mettre fin à 40 ans d'occupation militaire.

Cela fait des décennies que les initiatives de paix menées par les Etats-Unis échouent, tandis qu'Israël a confiné la population palestinienne dans des enclaves, confisqué ses terres et empêché la Palestine de devenir une entité politique souveraine. Cette initiative audacieuse pourrait donner un nouveau point de départ pour résoudre le conflit, mais l'Europe doit prendre les devants. Lançons un immense appel mondial pour que la France et les principaux pays européens approuvent dès maintenant cette demande de reconnaissance de l'Etat palestinien, et pour montrer clairement que les citoyens du monde entier soutiennent cette proposition diplomatique légitime et non-violente.

Si les racines du conflit israélo-palestinien sont complexes, la plupart des gens de tout bord s'accordent à dire que la meilleure voie vers la paix est la création de deux Etats. Mais les nombreux processus de paix ont tous été mis en échec par la violence des deux côtés, par la construction de vastes colonies en Cisjordanie et par le blocus humanitaire de Gaza. L'occupation israélienne a réduit et fragmenté le territoire sur lequel un Etat palestinien pourrait se fonder et a fait de la vie quotidienne des Palestinien une épreuve écrasante. L'ONU, la Banque Mondiale et le FMI ont tous trois récemment déclaré que les Palestiniens sont prêts à diriger un Etat indépendant, mais le plus grand frein à cette réussite est l'occupation israélienne. Même le Président des Etats-Unis a appelé à mettre fin à l'expansion des colonies et à un retour aux frontières de 1967 avec des échanges de territoires négociés, mais le Premier ministre israélien Netanyahu a réagi avec fureur: le refus de coopérer ne pouvait s'exprimer plus clairement.

Il est temps de changer radicalement d'approche, en passant d'un processus de paix inefficace à une voie nouvelle vers le succès. Alors que les gouvernements israélien et américain qualifient l'initiative palestinienne d' "unilatérale" et de dangereuse, les nations du monde entier soutiennent massivement cette démarche diplomatique éloignée de toute violence. La reconnaissance mondiale de la Palestine pourrait étouffer l'extrémisme et encourager l'expansion d'un mouvement non-violent israélo-palestinien en phase avec l'élan démocratique dans la région. Plus important encore, elle relancera la possibilité d'une résolution négociée du conflit, permettra aux Palestiniens d'accéder à de nombreuses institutions internationales pouvant promouvoir la liberté des Palestiniens. Cela enverra un signal fort au gouvernement israélien pro-colons indiquant que le monde ne tolèrera plus leur impunité et leur intransigeance.

Depuis trop longtemps, Israël sape les espoirs d'un Etat palestinien. Depuis trop longtemps, les Etats-Unis ménagent Israël, et depuis trop longtemps l'Europe se cache derrière les Etats-Unis. En ce moment, la France, l'Espagne, l'Allemagne, le Royaume-Uni et la Haute Représentante de l'UE hésitent sur la question d'un Etat palestinien. Appelons-les à être du bon côté de l'histoire et à soutenir la déclaration palestinienne de liberté et d'indépendance, par un soutien franc et massif et une aide financière. Signez maintenant la pétition urgente appelant l'Europe à appuyer cette requête et à soutenir cette initiative pour une paix à long terme en Israël et en Palestine.

La création d'un Etat palestinien n'apportera pas de solution à ce conflit inextricable du jour au lendemain, mais sa reconnaissance par l'ONU va changer la dynamique et ouvrira la voie vers la liberté et à la paix. A travers la Palestine, la population se prépare avec espoir à réclamer la liberté que sa génération n'a jamais connue. Soutenons-les et poussons les pays européens à soutenir l'autodétermination des Palestiniens, de la même manière qu'ils ont été aux côtés des peuples égyptien, syrien et libyen.

Signer
Edité par csv, le 22/07/11 à 20:27

Commenter l'article 120 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >






NOUVEAU

Dans un monde en crise, oser le changement

-

Télécharger le bilan du forum du MAN 2012 de Rodez





C'est le moment !

-

Rejoignez la campagne du MAN





Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
931 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 3156

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site