Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
24/04/2019 n 02:18
INTERNATIONALn Article n°10.1 n 11/07/08 n 19:31 n Editeur : csv
Valse avec Bachir


-
Valse avec Bachir est un film du réalisateur israëlien Ari Folman sur la guerre, la mémoire, la culpabilité, l'oubli. Un film d'animation mais aussi un documentaire et une intéressante réflexion recommandée par un adhérent du MAN Aveyron ; il a fait partie de la sélection officielle du festival de cannes en 2008.

Extraits de quelques critiques :

"Ari Folman avait dix-neuf ans à l’époque de la première guerre du Liban ; un quart de siècle plus tard, il se rend compte que sa mémoire a effacé l’épisode, et, en particulier, le massacre de Sabra et Chatila… Où était-il cette nuit d’horreur-là ?"
Telerama.fr 15 mai 2008

Regarder la bande annonce

"A aucun moment la guerre n’est sublimée, ou regardée comme un objet de fascination, mais en même temps, le film va bien au-delà de la simple condamnation. Il pose des questions essentielles, notamment sur le rôle de l’armée israélienne dans le massacre de Sabra et Chatila, mais aussi sur la responsabilité individuelle de chacun des soldats israéliens présents autour des lieux du drame. Sur le poids de culpabilité intimement ressenti. Sur la difficulté à transmettre la réalité de telles expériences, ce qui pourtant s’avère nécessaire aux individus et à la société israélienne tout entière. Bref, Valse avec Bachir est un film passionnant."
Politis 15 mai 08

"Valse avec Bachir est un film sur la peur et sur la culpabilité qui ose montrer ces soldats israéliens comme victimes. Cette interprétation de la guerre par des soldats quelconques met l'accent sur le stress post-traumatique qui les habite, leur culpabilité de rescapés, la douleur d'avoir été impuissants à empêcher cette boucherie non commanditée par leur hiérarchie militaire. Culpabilité attisée par une hantise : ils n'ont pas participé aux massacres mais ne sont-ils pas suspects d'avoir endossé le rôle des nazis durant la seconde guerre mondiale, se demande Folman. Leur chaos psychologique met en effet en regard Sabra et Chatila et le ghetto de Varsovie."lemonde.fr 16 mai mise à jour le 24 juin 08

"Pourquoi une mémoire si friable? Qu’avons-nous désiré à ce point ne pas voir? La grande force (esthétique et politique) de "Valse avec Bashir" tient dans cette double question que Folman se pose à lui-même et pose à son pays. Sorte de psychanalyse historique, le film, en à peine une heure trente, tend un miroir dérangeant à Israël et à ses enfants. Et ose même avancer -ce que seul un Israélien peut faire- que la mauvaise conscience nationale face à ce passé éminemment trouble s’explique peut-être par un refus collectif de se voir dans la peau du tortionnaire."
rue89.fr 14 mai 2008

"Ce film comme « rentré », de l’intérieur d’une conscience en alerte rouge, est une œuvre humaniste et humaine de grande envergure, mélangeant grande Histoire et petite histoire sur fond de beauté fractale, de nuit étoilée, de paradis perdu, de Chopin, de rémanences, de parc d’attractions, d’icônes et de mythologies personnelles. On pense à Apocalypse Now de Coppola, à La Liste de Schindler (le basculement ultime dans le réel), à Full Metal Jacket de Kubrick (les snipers en embuscade dans la ville en ruines), à Persepolis de Marjane Satrapi et surtout à Maus d’Art Spiegelman (représentation en BD de la Shoah), c’est dire sa puissance dramaturgique, bref c’est un film qui joue dans la cour des grands, et qui choisit d’être pudique et parabolique plutôt que pyrotechnique à tous crins."
Vincent delaury - agoravox 3 juillet 2008
Edité par csv, le 12/07/08 à 14:43

Commenter l'article 10 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189335

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site