Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
23/04/2019 n 14:13
INTERNATIONALn Article n°51.1 n 19:04 n 26/12/09 n Editeur : csv
28 décembre 2009 - Egypte - Gaza
Marche internationale et non-violente pour le nouvel an
à Gaza

28 décembre 2009 - mis à jour le 15 janvier 2010

-
Une marche internationale et non-violente vers Gaza est organisée du 27 décembre au 1 janvier 2010 (voir actualité du 3 novembre).

Cette marche a commencé un an jour pour jour après le début des bombardements israéliens à la sortie des écoles de la bande de Gaza.

Le 31 décembre, 50 000 Gazaouis et 1362 volontaires de 43 pays défileront pacifiquement pour réclamer la levée d’un blocus illégal.

A ce jour, l'autorisation d'entrer dans Gaza est dans les mains du président égyptien Moubarak


"Organisée par la Coalition internationale pour la fin du siège illégal de Gaza, cette marche entend célébrer le Nouvel An dans la solidarité citoyenne. Et pallier le fantomatique soutien diplomatique des Occidentaux.

Les participants prévoient, entre autres, de lâcher des ballons et d’honorer le nom de chacune des 1315 personnes tuées pendant les 22 jours de l’offensive. Ils apporteront aussi du matériel médical et scolaire, qui manque cruellement au million et demi d’habitants vivant sous le blocus total d’Israël depuis trois ans. Blocus encore récemment qualifié de « crime contre l’humanité » par le rapporteur de l’ONU Richard Falk.

Les organisateurs, qui refusent de prendre position sur les querelles internes palestiniennes ou les négociations avec Israël, préparent un événement strictement humanitaire et non violent. Si le Hamas a donné son autorisation à la tenue de la marche, il n’est pas dit que l’Egypte autorisera le passage à Gaza de centaines de volontaires internationaux. Déjà informées et coopératives, selon Medea Benjamin, principale coordinatrice de la marche, les autorités égyptiennes peuvent cependant à tout moment empêcher l’entrée de participants étrangers. Et l’attitude des Israéliens est imprévisible. Que feront-ils lorsque les militants approcheront du point de passage d’Erez ? Si les manifestants non violents palestiniens sont régulièrement blessés lors de leurs actions en Cisjordanie. La présence à leurs côtés de volontaires étrangers - et peut-être celle de caméras de télévision occidentales venues couvrir l’événement - pourrait cette fois les mettre à l’abri de la répression. "(source : "Jeune Afrique")

Déclaration de principe et objectifs de la marche

Ils soutiennnent la marche

Communiqué de l'ODSG, groupe de résistance populaire non violente basé à Gaza

"C'était le dernier samedi de janvier : Gaza se souvient", un poème de Zyad Medoukh

Les travaux du Tribunal Russel pour la palestine ont démarré (22 décembre 2009)

Nous sommes déterminés à briser le siège (22 décembre 2009)

Lettre ouverte de la Gaza Freedom March au Président Mubarak (27 décembre)

Sit-in de 300 marcheurs français devant l'ambassade de France au Caire




Grève de la faim de Hedy Epstein au Caire
29 décembre 2009

- Hedy Epstein, 85 ans, survivante de l'Holocauste et militante de la paix, a entamé une grève de la faim devant les bureaux des nations Unies au Caire, en réponse au refus du gouvernement égyptien à permettre aux participants de la marche de la liberté d'entrer à Gaza (voir ci-dessous).

«Je n'ai jamais fait cela avant et je ne sais pas comment mon corps va réagir, mais je ferai tout ce qu'il faut», a déclaré Hedy Epstein à l'AFP. (Photo : AFP)


Jacques Gaillot au Caire : "le peuple de Gaza a besoin de notre solidarité"
29 décembre 2009

"-

Membre de la délégation française présente dans la marche de la liberté, au milieu d'un impressionnant dispositif policier, Jacques Gaillot a déclaré :

"Le peuple de Gaza a besoin de notre solidarité, qu'on dise au monde entier qu'il faut les libérer"

Voir la vidéo : "marcheurs au Caire"




Marche vers Gaza

27 décembre 20089- 1 janvier 2010

Pétition de soutien aux marcheurs :

"Exigeons l'appui de notre gouvernement pour passer à Gaza !"





Un an après, Gaza se souvient...
30 décembre 2009

Alors que les marcheurs de la paix rencontrent les pirers difficultés au caire pour obtenir l'autorisation de se rendre à Gaza, les Palestiniens de Gaza se sont rassemblés pour se souvenir des 1.400 tués et 5.000 blessés du massacre israélien d'il y a un an.

-

manifestation du souvenir à Gaza (source : in gaza)



La réponse des 300 marcheurs français à la version officielle des autorités françaises et égyptiennes
31 décembre 2009

Alors qu'un très petit nombre des 1400 manifestants non-violents on pu atteindre Gaza, la plupart de manifestants restent bloqués au Caire, montrant en grand jour la nature du régime égyptien ainsi que le refus de prendre en compte le droit international des gouvernements français, américain et israêliens.

La délégation de 300 militants français de la marche internatonale et non violente pour la fin du blocus de gaza reste encerclée devant l’Ambassade de France. Les marcheurs couchent à même le sol dans ce campement de fortune qui est cerné 24 heures sur 24 par plus de 600 agents de police et une cinquantaine de camions militaires.

Il est à signaler que le plus âgé des marcheurs a 82 ans et le plus jeune 18.
La délégation répond à la version officielle des autorités françaises et égyptiennes : lire le communiqué


-
Les 300 manifestants fraçais restent bloqués devant l'ambassade de France au Caire. Photo AFP


De son côté, Le professeur David Heap, de l'Université Western, de London en Ontario, qui coordonne la délégation canadienne, accuse le régime égyptien de collaborer avec les Israéliens et les Américains.

« Les Égyptiens sont en train de fortifier la frontière avec Gaza avec un mur d'acier qui pénètre 18 ou 20 mètres sous le sol, histoire de couper les tunnels [qui jouent un rôle clé dans l'approvisionnement de l'enclave de Gaza], du moins la plus grande partie des tunnels. Et c'est une proposition qui est entièrement imposée et payée par les États-Unis », dit-il.

À défaut de pouvoir manifester dans le territoire palestinien, les militants bloqués au Caire comptent manifester le 31 décembre dans la capitale égyptienne (source : radio Canada).


Clôture de la Marche de la Liberté pour Gaza
4 janvier 2009

Bilan des marcheurs de la marche internationale vers Gaza : malgré l'échec de la tentative symbolique et non-violente de briser le blocus de Gaza, les marcheurs expriment leur détermination renforcée à ouvrir les yeux de l'opinion publique sur ce qui se passe là-bas :

-


"Après une semaine de démarches et demandes infructueuses auprès des autorités égyptiennes pour que la Marche puisse aller à Gaza, les dernières actions des Marcheurs ont eu lieu le 1er janvier au Caire...

Les Marcheurs ont exprimé, bien au-delà de leur frustration de s’être vu interdire d’aller à Gaza, leur détermination renforcée à faire primer le droit des peuples. Toutes nations, couleurs et cultures confondues, nous avons dit qu’ensemble nous allions continuer ce que cette Marche a entamé, un engagement citoyen international pour la justice qui renforcera nos actions et campagnes politiques dans nos pays respectifs..."

Lire la suite sur le site de l'afps

Diaporama de la marche

Edité par csv, le 15/01/10 à 20:02

Commenter l'article 51 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189012

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site