Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
24/04/2019 n 02:26
INTERNATIONALn Article n°50.1 n 20/12/09 n 13:01 n Editeur : csv
17 décembre 2009 - Sahara occidental
La grève de la faim de Aminatou Haidar

20 décembre 2009

Rappel de plusieurs actualités parue sur ce site, concernant les 32 jours de grève de la faim d'Aminatou Haïdar, pour obtenir le droit de revenir chez elle :

3 décembre
La « Gandhi du Sahara » en grève de la faim depuis deux semaines


Surnommée, la "Gandhi sahraouie", Aminatou Haidar est en grève de la faim depuis deux semaines aux Canaries. Depuis de longues années, elle défend par les moyens de na lon-violence l'indépendance de ce territoire annexé par le Maroc, ce qui lui a valu de longs séjours en prison avec violence et torture :

-


Aminatou Haidar a atterri dans un aéroport des Canaries, il y a déjà plus de deux semaines, après que les autorités marocaines lui aient retiré son passeport et refusé l'entrée sur leur territoire.

Aminatou Haidar a reçu de nombreux prix en soutien a sa lutte pacifiste te non-violente : prix Robert F Kenney en 2008, prix Juan María Bandres en espagne, prix Silver Rose et récemment le prix du "Courage civique 2009" aux USA.

"je crois fermement, dit-elle, que le combat pacifiste pour le Sahara occidental est un combat juste et, comme Gandhi disait, j'ai une foi absolue dans la non-violence pour un monde meilleur et une vraie paix".

Voir aussi : Rue 89, le Courrier International, Waging non-violence ...


9 décembre
23ème jour de grève de la faim

Voir Altermonde sans fontières




17 décembre
Hospitalisation d'Aminatou Haïdar


Aminatou Haidar, militante des droits de l'homme du sahara occidental et partisan de la non-violence, a commencé il y a un mois, à Lanzarote (Canaries) une grève de la faim. Celle-ci a pour objet de pour protester contre son expulsion du Sahara occidental par les autorités marocaines lors de leur retour d'un voyage en Amérique, où elle a reçu le "prix du courage civique" */g*

-
La Municipalité de Naples a posé un portrait de Aminatou Haidar sur la façade de la mairie


Ce jeudi, sa santé s'est détériorée et elle a été hospitalisée en soins intensifs dans un hôpital de Lanzarote, tandis que le Parlement européen renonçait ce même jour à la dernière minute à voter une résolution condamnant le Maroc.

Elle répond à une interview du 16 décembre sur bellaciao.org et parle de son choix de la non-violence :

"Question : Vous avez, à ce titre, toujours adopté des moyens de lutte pacifique. Dans la situation de blocage actuelle dans laquelle se retrouve le processus onusien pour l’autodétermination, comprendriez-vous que le Front Polisario recourre, de nouveau et dans un cas extrême, aux armes ?

Aminatu Haïdar : Pour moi, comme vous l’avez signalé, j’ai choisi, comme d’autres militants des droits de l’homme, la voie pacifique, la lutte non violente. C’est ma conviction. Une question de principe. Je n’espère pas que le Front Polisario reprenne les armes, parce que la guerre n’arrange ni les intérêts du peuple sahraoui ni ceux du peuple marocain. Le peuple marocain en est aussi victime. Ceci dit, la décision définitive de recourir ou pas aux armes revient au Front Polisario, le seul et unique représentant légitime du peuple sahraoui. Moi je lance un appel à la communauté internationale pour trouver, de toute urgence, une solution pour mettre fin à ce conflit et pour ne pas pousser le Front Polisario à reprendre la lutte armée."

Lire l'interview



18 décembre
Fin de la grève de la faim d'Aminatou Haïdar


"Le secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, se félicite du retour au Sahara occidental de la militante sahraouie Aminatou Haidar et apprécie le geste du Maroc qui a permis ce retour..." Lire sur lemonde.fr


20 décembre
Aminatou Haïdar rentre chez elle à Laâyoune


"...La grève de la faim d’Aminatou Haïdar a cassé le mur du silence qui entoure le drame sahraoui..." Lire sur www.palestine-solidarite.org

Edité par csv, le 20/12/09 à 13:13

Commenter l'article 50 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189354

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site