Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dnouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
24/04/2019 n 02:15
INTERNATIONALn Article n212.1 n 02/04/14 n 21:41 n Editeur : csv
2 avril 2014 - rencontre internationale de jeunes en Gorgie
Construire des stratgies non-violentes - Trois jeunes
du MAN ont particip une rencontre internationale en
Gorgie


L'utopie est un mirage que personne n'a jamais atteint, mais sans lequel aucune caravane ne serait jamais partie
Proverbe arabe


Gwnal Navarette, actuellement domicili dans le Lot et proche du groupe MAN Aveyron a particip en janvier 2014 avec deux autres jeunes, envoys par le MAN, une rencontre internationale de jeunes sur le thme : "Construire des stratgies non-violentes". il a fait un rcit de son voyage lors de l'Assemble gnrale du MAN Aveyron et nous fait ici partager son exprience :

Le contexte et notre groupe franais du MAN

"Nous sommes partis 3 franais une semaine de rencontre qui s'est passe Rustavi en Georgie. C'est une ville qui est 25 km de la capitale, Tbilisi. Nous avons t accueilli dans un centre scout au milieu d'une banlieue dlabre, par -13C et de la neige.

Peu peu, nous avons droul le fil de la semaine, avec un temps de formation autour de la non-violence, l'organisation en groupe, et changer autour de problmatiques communes en petits groupes.

Parmi les 3 personnes qui reprsentaient le MAN, il y avait Vincent. Habitant de l'arche Saint Antoine l'Abbaye, c'est une communaut non-violence base sur le modle des ashrams gandhiens et qui a mis en place une formation de deux ans sur non-violence et vivre ensemble, la FEVE. Vincent a eu des engagements dans le milieu squat grenoblois autour des luttes avec les sans-papiers.

L'autre franais s'appelait Julien. Actif au sein de plusieurs associations, il organise notamment avec le Centre des Sureaux Marmande, des rencontres internationales entre jeunes de diffrents pays. Il y a aussi mont l'antenne Unis-Cit qui accueille des jeunes en service civique.

Pour ma part, aprs avoir fait la formation de l'arche avec Vincent, je cherchais comment poursuivre ce chemin autour de la non-violence pour continuer vivre ces valeurs. J'habite notamment un cohameau en Aveyron et la question du vivre ensemble me passionne. Dj, la rencontre entre nos trois univers tait un lment passionnant de cette semaine.

-


Ma rencontre avec ces voisins


- Les Ukrainiens nous ont partag avec motion leurs actions dans la rue, Kiev et dans d'autres villes du pays. A ce moment l, il y avait 7 morts. Ce qui tait touchant, c'est la difficult pour eux rester dans la nonviolence. Peut-on alors qu'on se fait tirer dessus par la police, continuer lutter pour ses ides sans tomber dans de la violence pour se protger ?

- Les Espagnols de NOVACT connaissent trs bien ce que nous vivons en France, une personne cite Jean-Marie Muller comme rfrence pour lui et leurs actions dans la socit civile s'inspirent de philosophie non-violente. Nous parlons le mme langage. On se sent vite en connexion avec eux.

- Les personnes qui reprsentent l'Armnie, la Roumanie et la Georgie sont dans un rapport assez institutionnel leurs actions et leurs ides. Elles parlent plus de culture de paix que des termes non-violences. Les actionsautour de la dsobissance civile sont par exemple inconnues pour elles.

- Les Italiens de Un Ponte Per connaissent assez peu l'organisation qui les envoie et sont en revanche trs motivs quant cette rencontre, ils ont soif de propager plus de justice dans leur pays. Forte connivence avec eux.

- Un Polonais, un Bilorusse, assez proches de combats autour de l'environnement, nous font raliser quel point nous pouvons tout de mme nous exprimer en France, quand bien mme nous serions parfois peu entendus par nos gouvernements (ex : Notre Dame des Landes...)

- Ce sont quasiment tout le temps des catalans de Barcelone qui ont anim la formation. Nous nous sommes sentis proches de leur manire de rflchir et d'apprhender des actions ou des points de vue, mais avec les pays du Caucase ou d'Europe de l'Est, avec l'omniprsence de gouvernements qui regardent d'un oeil effray les activistes , il s'agit de maquiller quelque peu le langage. Ainsi, nous tions heureux de pouvoir nous runir autour de rsistances sous l'gide de financements europens.

-


De la Palestine la Grce, en passant par Tbilisi

- Deux projections ont eu lieu : j'en avais propos une concernant des initiatives lies l'autogestion en Grce. Comment des alternatives la crise peuvent se mettre en place organises par le peuple. Ce documentaire s'appelle Ne vivons plus comme des esclaves et est en diffusion libre sur internet. Son ralisateur vit dans le Tarn et a ralis ce film de manire bnvole.

- Nous avons regard un autre soir De l'autre ct de la route , un documentaire propos par un italien qui est journaliste dans son pays. Ce documentaire montre la vie d'une fille palestinienne qui revient dans son village aprs avoir t exile et quel point la prsence isralienne a modifi la vie de son village. Nous tions assez plombs la fin de la projection sans vraiment savoir quoi faire par rapport cette question. Cette jeune ralisatrice palestinienne est sur le point de sortir ce film mais pour l'instant, il n'tait pas encore public. C'tait intressant de sentir que les participants-tes piochaient la fois dans leurs expriences passes, leurs intrts et ce que dfendaient leurs organisations.

- Nous avons t une soire dcouverte de la culture gorgienne avec l'organisateur de la rencontre. Cela se passait dans un restaurant touristique, avec un buffet pantagrulique et des danses traditionnelles. Je ne me suis pas senti l'aise dans cette soire. Il s'agissait d'couter l'hte de la soire porter des toasts sur des thmes prcis, l'amiti, la famille, les femmes...et de vider son verre d'un trait et servir les femmes ses cts. Tout ceci tait trs cadr et nous nous sommes retrouvs les 3 franais ne pas se sentir l'aise avec ces dmonstrations artificielles et trs dnues de naturel finalement. La place des femmes tait aussi particulire. A un moment, l'organisateur gorgien a dit qu'il remerciait toutes ces femmes qui nous attendent la maison. Pas mal de gens ont fait la grimace...

A la fin, nous avons tout de mme partag le plaisir de la danse, mais nous sommes tellement loin de ces conventions que pour ma part, cela ne faisait pas sens de servir de l'alcool des personnes, presque contre leur gr. Comme il s'agit de rencontre interculturelles, je trouve cela normal que ces dcalages arrivent, mais pour autant, je trouve important de ne pas les nier.

- Nous avons visit le samedi aprs-midi la ville de Tbilisi avec son march aux puces, sa mother of Gerogia qui protge la ville, ses ruelles paves, ses grands btiments de l're communistes, ses bons vins qui rivaliseraient avec les ntres, ses btiments construits de manire anarchique, ses voitures de polices aux sirnes l'amricaine, ses belles montagnes qui entourent la ville, et surtout, ce beau groupe de personnes o nous avons chant dans le minibus, discut de nos univers chacun et dcouvert nos particularits.

-


Thorie du changement et intelligence collective

- L'intelligence collective est ce que nous cherchons au travers de groupes auxquels nous appartenons
APPARTENANCE SOCIALE POUVOIR ENSEMBLE PARTAGER DES SAVOIRS SCURIT AVOIR DE LA JOIE, SE RENCONTRER UNIT pour arriver : LA CONSTRUCTION DE L'IDENTITE

- La thorie du changement que nous ont prsent les espagnols de NOVACT
VALEURS → EMOTIONS → ATTITUDES → ACTIONS
Et la thorie du changement s'appuie sur diffrentes manires d'agir comme :
DES RELATIONS SAINES UNE MOBILISATION DU PEUPLE ELIMINER LA THORIE DE LA GUERRE CHANGER L'INDIVIDU RDUCTION DES VIOLENCES
Cela peut se mettre en place par le pouvoir sur ou le pouvoir avec. Nous avons ensuite analys chaque organisation pour voir sur quelle thorie elle s'appuyait.

Il est difficile pour moi de traduire correctement ces concepts en anglais et de les adapter la langue franaise. Ce qui a t intressant, c'est de se pencher sur nos organisations avec cette vision. Cela nous a pouss parler des langages proches, alors que nos organisations ont des manires diverses d'aborder la non-violence.

- Stratgies de l'action non-violente
ACTIVITES → PRODUITS → RESULTATS → IMPACTS
Nous sommes ensuite partis de ces grilles de lecture pour construire des partenariats futurs.


Des pistes pour un ventuel partenariat futur : ZAD Nantes (www.zad.nadir.org et www.acipa.free.fr) et NO MUOS.

Nous avons tent sur les deux derniers jours de la rencontre, de monter de petits groupes d'affinits afin de travailler sur des thmes qui nous tiennent coeur dans nos pays pour voir ce que d'autres regards peuvent apporter.
Nous avons donc constitu un groupe autour de questions de socit, qui en partant du prisme environnemental permettent une mobilisation de l'opinion publique et posent la question du monde que nous voulons demain.

Notre groupe a rassembl deux franais (Vincent et moi), trois italiens-nes, une roumaine et un bilorusse. Nous avons travaill sur la construction de l'aroport Notre Dame des Landes qui rassemble une grande opposition citoyenne en France et la mobilisation en Sicile NO MUOS, autour d'antennes installes Niscemi par l'arme amricaine pour pier les communications en Europe.

Des gens de l'arche o nous avons habit avec Vincent, ont construit une cabane Notre Dame des Landes. J'y suis pour ma part all une semaine, et suis de prt cette lutte, mais sans vraiment tre impliqu au jour le jour dans cette question. Pour ce qui est du MAN par rapport cette question, je ne sais pas vraiment.

Concernant NO MUOS, Un Ponte Per n'est pas vraiment impliqu sur cette question et un italien du groupe tait particulirement inform, mais actif dans cette question sur Rome.

La limite du travail avec ce groupe tait que nous pouvions travailler sur ces questions pour changer sur des points de vue, mais sans savoir rellement si avec la distance il tait possible de mettre au point un rel partenariat. Nous avons beaucoup parl de soutien la mdiatisation quant ces deux luttes qui rassemblent des activistes dj en action sur ces sujets et voici le tableau que nous avons rdig (en anglais).

La suite est inventer."

-


Edit par csv, le 02/04/14 22:19

Commenter l'article 212 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les rseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne Rodez 18 h





Se former la rgulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Tlcharger la plaquette de prsentation des IFMAN



-

Ce site a t dvelopp et est hberg par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189320

Systme Interactif Rdactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site