Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
24/04/2019 n 06:33
INTERNATIONALn Article n°223.1 n 12/05/14 n 20:08 n Editeur : csv
22 mai 2014 - Iran
Facebook : des Iraniennes bravent l'interdit et posent
sans leur voile


Dans un article paru sur RTL.fr, Marie-Pierre Haddad évoque l'action courageuse des femmes iraniennes pour combattre la loi rendant le port obligatoire du voile dans les lieux publics, en utilisant le réseau social Facebook, page "My Stealpthy Freedom" :

-


"Le port du voile est obligatoire dans les lieux publics pour les femmes d'Iran. Pourtant, certaines ont décidé de se prendre en photo cheveux au vent, sur Facebook.

-


Pour une femme, se tenir en public sans voile est un acte condamnable en Iran. Pourtant, des dizaines d’Iraniennes ont décidé de braver l’interdit en s’affichant cheveux au vent, sur Facebook.

À l’origine de cet acte de contestation, Masih Alinejad, journaliste iranienne exilée au Royaume-Uni, a lancé ce mouvement en postant une photo avec le hashtag #stealthyfreedom, qui signifie "liberté furtive". Une page sur le réseau social a ensuite été créée, le 3 mai dernier, avec plus de 133.000 abonnés.


Des Iraniennes lèvent le voile

La popularité de ce mouvement est d’autant plus importante que Facebook est officiellement bloqué par le gouvernement. Le réseau social n’est accessible que par le biais de logiciels antifiltrages.

"Quand j'étais en Iran, je retirais mon voile dans un champ ou dans un endroit tranquille et je me demandais combien de femmes iraniennes faisaient la même chose. Apparemment beaucoup", raconte Masih au site Vocativ.

Adolescentes, mères et parfois même grand-mères posent ainsi tête nue, au bord de la mer, devant des monuments ou encore devant un panneau "mes sœurs, le hijab est votre ticket d’entrée pour le paradis !" Un pied de nez lancé aux autorités.

"Il n’y a pas de sensation au monde que je préférerais ressentir davantage que celle de me balancer, cheveux détachés". Voici la légende en dessous de la photo d'une Iranienne sur une balançoire.

-



Ces trois femmes ont aussi osé poser, sans voile sur leur tête. "On ne vit qu'une fois, on ne laissera pas passer la chance de profiter de notre liberté", écrivent-elles sur Facebook.

-


"Le plus grand rêve d'une jeune fille est le sentiment d'avoir les cheveux au vent", peut-on lire en légende d'une photo où des iraniennes posent devant la mer.

-


Peu après la création de cette page Facebook, "l'agence d'information semi-officielle Fars, proche des gardiens de la révolution, s'en est prise à son initiatrice, Masih Alinejad, la qualifiant d''antirévolutionnaire'", rapporte Le Monde.

Des manifestations menées par les plus conservateurs ont eu lieu, réclamant une surveillance plus stricte des codes vestimentaires et du port du hijab. "Homme ! Où est passée ta dignité ? Où est passée le hidjab de la femme ? Mort à celles qui n'ont pas de hidjab", pouvait-on entendre, selon Francetvinfo."

Edité par csv, le 22/05/14 à 08:07

Commenter l'article 223 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 189576

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site