Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
19/03/2019 n 17:28
INTERNATIONALn Article n°74.1 n 18:48 n 08/06/10 n Editeur : csv
9 juin 2010 - Palestine
Voix juives et israéliennes pour la paix


Des voies juives et/ou israéliennes discordantes, en Israël ou ailleurs dans le monde, se sont fait entendre après l'attaque de la Flotille de la liberté en eaux internationales au large de Gaza. Elle cassent l'image de deux blocs "pro" et "anti-palestinien". Elles sont un espoir pour la justice internationale et pour la paix :

-
A Tel Aviv, des milliers de manifestants ont manifesté contre le siège de Gaza et l'attaque meurtrière de la flotille de la liberté ; photo Anarchists against the wall



Israël: manifestation à Tel-Aviv contre la poursuite de l'occupation
Une dépêche de l'AFP

"Des milliers d'Israéliens, juifs et arabes, ont manifesté samedi soir à Tel-Aviv à l'appel d'organisations de gauche contre la poursuite de l'occupation des territoires palestiniens, à l'occasion du 43e anniversaire de leur conquête en 1967.

Plus de 7.000 manifestants ont défilé dans le centre de Tel-Aviv, dénonçant un "gouvernement qui coule Israël au lieu de naviguer vers la paix", en allusion à l'assaut meurtrier de la marine israélienne contre la flottille d'aide venue briser le blocus israélien de Gaza qui a fait neuf morts civils lundi.

Des incidents se sont produits avec un groupe de quelques dizaines de contre-manifestants d'extrême droite: une grenade fumigène a été lancée contre la manifestation de gauche et l'ex-député Uri Avnery a été violemment pris à partie à la fin de la manifestation.

Les orateurs ont appelé à cette occasion à lever le blocus de Gaza et à autoriser les bateaux d'aide internationaux à accoster dans l'enclave palestinienne.

Arborant des drapeaux israéliens et palestiniens, les manifestants ont scandé: "Israël, Palestine, deux Etats pour deux peuples" et "Nous aimons notre pays mais avons honte de son gouvernement".

La manifestation, autorisée par la police et protégée par un important service d'ordre, était organisée par un collectif de mouvements anti-occupation de gauche et d'extrême-gauche, notamment le parti sioniste de gauche Meretz, la liste communiste Hadash et le mouvement anti-colonisation, la Paix Maintenant."

Lire sur le site de l'AFP


"Juifs et Arabes refusons d’être des ennemis"
L'Humanité

"À Jérusalem ou Tel-Aviv, les Israéliens sont descendus dans la rue côte à côte avec les Palestiniens pour dire leur refus de l’arbitraire sanglant et de la colonisation.

La maison de Mohammed Sabagh était la prochaine sur la liste. Peu importe que sa famille habite là depuis soixante ans, qu’Israël occupe Jérusalem-Est en violation du droit international, l’ordre d’expulsion était imminent. Mais c’était compter sans la bataille qui se déroule aujourd’hui à Sheikh Jarrah.

Dans ce quartier de la partie arabe de la ville, depuis six mois, pacifistes israéliens et Palestiniens se battent ensemble contre l’expulsion de familles palestiniennes au profit de colons juifs. En mars dernier, ils étaient 5 000 pour la plus grande manifestation israélo-palestinienne depuis dix ans. « Au début, nous étions 10 ou 15. Et regardez aujourd’hui », lance Mohammed Sabagh..."

Lire la suite sur le site de l'Humanité


Israel Palestine : des nouvelles de la paix
Mediapart

"Une manifestation de protestation contre l'arraisonnement des bateaux et contre le blocus de Gaza a réuni ce samedi entre 15 000 et 20 000 personnes à Tel Aviv. ( sources Gush Shalom). Pour info il y a 7 465 000habitants en Israel et 392 000 à Tel Aviv, c'est donc un pourcentage non négligeable de la population qui s'est retrouvée dans la rue pour manifester son désaccord avec les actions gouvernementales de ces derniers jours.

Pourtant on peut constater que les média s'étendent largement sur les protestations anti israéliennes dans le reste du monde et en particulier dans le monde musulman et ne mentionnent que très rapidement les manifestations israéliennes..."

Lire sur Mediapart


La plus grande manifestation depuis longtemps
Sur le site de Gush Shalom

"...Non seulement c’était une des plus grande manifestations pour la paix depuis longtemps, mais c’était la première fois que toutes les parties du camp de la paix israélien, – de Gush Shalom et Hadash jusqu’à la Paix maintenant et le Meretz – s’unissaient pour une action commune.

Le principal slogan était “le gouvernement est en train de tous nous noyer” et “Nous devons ramer vers la paix” – faisant allusion à l’attaque de la flottille. Les manifestants appelaient à l’unisson “Juifs et Arabes refusent d’être des ennemis”.

Les manifestants s’étaient regroupés à la place Rabin et avaient marché jusqu’à la place du Musée, où se tenait le rassemblement de protestation. A l’origine, il était prévu une manifestation contre l’occupation à l’occasion de son 43e anniversaire, et pour la paix basée sur “Deux États pour deux peuples” et “Jérusalem-capitale des deux États”, mais les événements récents l’avait transformée surtout en protestation contre l’attaque de la flottille.

Une des nouveautés visibles fut le grand nombre de drapeaux nationaux, qui flottaient à côté des drapeaux rouges du Hadash, des drapeaux verts du Meretz et des deux drapeaux-emblème de Gush-Shalom. De nombreux militants de la paix avaient décidé que le drapeau national ne devait pas être laissé aux gens d’extrême droite.

“La violence des gens de droite est un résultat direct du lavage de cerveau, qui avait été administré tout au long de la dernière semaine” a commenté Avnery. “Une énorme machine de propagande a incité le public à étouffer les terribles fautes de notre direction politique et militaire, fautes qui empirent de jour en jour..."

Lire la traduction sur le site de France palestine


Le Gush Shalom (Bloc de la Paix) israélien annonce le prochain départ du "Jewish Boat" vers Gaza

"Le Gush Shalom (Bloc de la Paix) israëlien annonce le prochain départ du ’Jewish Boat’ (le Bateau Juif), rempli de juifs européens et notamment de juifs allemands..."

"Dans un port méditerranéen, un modeste navire se prépare pour une mission particulière : prendre la mer pour Gaza durant la deuxième quinzaine de juillet. Afin d’éviter tout sabotage, la date exacte et le nom du port de départ ne seront révélés qu’au dernier moment. "Notre but est d’appeler à la fin du siège de Gaza, cette sanction collective illégale à l’encontre de l’ensemble de la population civile.

Comme notre bateau est petit, nos dons ne pourront être que symboliques : nous emmenons des cartables remplis des dons d’écoliers Allemands, des instruments de musique et du matériel de dessin." explique Kate Leiterer, l’une des organisatrices. "Pour ce qui est des soins médicaux, nous amenons des médicaments essentiels et du petit équipement médical. Pour les pêcheurs, nous prévoyons des filets et du matériel de pêche. Nous sommes en contact avec les services médico-psychologiques et éducatifs à Gaza." En attaquant la flottille pour la paix, Israël a donné au monde entier une nouvelle preuve de sa haineuse brutalité.

Mais je sais qu’il y a aussi beaucoup d’israéliens qui s’indignent et militent courageusement pour une paix juste. Notre bateau étant accompagné par des journalistes de grandes chaînes de télévision, Israël a de bonnes chances de montrer au monde qu’il existe un autre chemin, un chemin de courage plutôt que de peur, un chemin d’espoir plutôt que de haine." déclare Edith Lutz, organisatrice et passagère du "Bateau Juif".

La "Jüdische Stimme"(Voix Juive pour une Paix Juste au Proche-Orient) et ses amis de l’EJJP (Juifs d’Europe pour une Paix Juste au Proche-Orient) et de "Jews for Justice For Palestinians" (Juifs pour la Justice envers les Palestiniens) envoient un appel à tous les dirigeants du monde : Aidez Israël à retrouver sa raison, son humanité et une vie libérée de la peur. Jewish Voice attend des dirigeants politiques d’Israël et du monde qu’ils garantissent à ce bateau un voyage sûr jusqu’à Gaza, contribuant ainsi à créer un pont vers la paix."

Traduction parue sur le site de Bellaciao


Le militant israélien Ilan Shelef (72 ans) arrêté à Bil'in
sur le site de Bil'in

"Un grand nombre de soldats de l’armée d’occupation israélienne a de nouveau attaqué la flottille de la liberté dans le village de Bil’in. Lors de la manifestation hebdomadaire sept personnes dont trois journalistes ont été blessées, trois activistes ont été arrêtés, et il y a eu des dizaines de cas d’asphyxie dus à l’inhalation de gaz lacrymogène.

Avant le début de la marche, les participants ont tenu une minute de silence et de recueillement puis ont lu des versets pour les âmes des martyrs de la flottille de la liberté pour briser le siège de Gaza. Le docteur Rateb Abu Rahmeh, coordinateur des médias du comité populaire contre le mur et les colonies, a déclaré dans son discours : « Nous sommes réunis aujourd’hui en l’honneur des martyrs de la flottille de la liberté et pour envoyer nos salutations à tous ceux qui ont participé, organisé et financé la flottille de la liberté...

Trois militants ont été arrêtés : Huwaida Arraf, fondatrice du Free Gaza Movement qui était à bord de la flottille en direction de Gaza lundi, le militant de Bil’in Ashraf Abu Rahma (29 ans) et l’activiste israélien Ilan Shelef (72 ans)..."

Lire sur le site de Bil'in
http://www.bilin-village.org/francais/
Edité par csv, le 09/06/10 à 08:31

Commenter l'article 74 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 130885

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site