Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
22/01/2019 n 13:41
INTERNATIONALn Article n°72.1 n 04/06/10 n 08:09 n Editeur : csv
4 juin 2010
Boycotter les produits israeliens


Le MAN, Mouvement pour une Alternative Non-violente soutien officiellement le mouvement de boycott de sproduits israeliens, le B.D.S. (Boycott, Désinvestissement, Sanction). Le boycott est une action de résistance non-violente et coyoyenne visant à faire pression sous l'angle économique, sur les décideurs d'un pays :

-

"En juillet 2005, des Palestiniens décident de regrouper toutes les actions citoyennes dans une même campagne mondiale appelée BDS (Boycott, Désinvestissements, Sanctions) pour exiger la fin de l’occupation, de la colonisation et le démantèlement du Mur.

Un appel est signé par 171 associations palestiniennes. Cet appel est relayé par des associations de solidarité (ou collectifs) dans le monde entier et par des associations israéliennes [1]. Depuis l’opération « Plomb durci » d’Israël contre Gaza, il y a un an, de nombreuses associations à travers le monde dénoncent l’impunité dont jouit l’Etat d’Israël et constatent le manque de volonté politique de la Communauté internationale. La situation s’aggrave de jour en jour et la répression est toujours plus forte [2]. Aussi y a t-il une demande accrue des Palestiniens pour développer le mouvement international de solidarité à travers le programme BDS.

Le boycott de produits agricoles (et industriels) israéliens ne cherche pas à stigmatiser un Etat en soi, encore moins un peuple, mais bien la politique de cet Etat, politique d’occupation et de colonisation. L’objectif est qu’Israël respecte le droit international et les principes universels des droits humains. C’est pour cette raison que les deux dernières Conférences internationales de Bil’in en avril 2009 et 2010 encouragent cette action. En effet, l’occupation de la Palestine et la colonisation des Territoires Occupés sont contraires au droit international :

- La 4ème Convention de Genève interdit à toute puissance occupante d’installer des populations et d’exploiter le territoire occupé.

- L’accord d’association U.E.- Israël (signé en 2000) accorde à Israël des conditions douanières privilégiées pour l’importation de produits dans les 27 pays membres de l’U.E. Mais ces avantages s’appliquent exclusivement aux biens produits sur le territoire de l’Etat d’Israël (art. 83). Or, de nombreuses marchandises agricoles et industrielles déclarées israéliennes proviennent en fait des colonies établies dans les Territoires palestiniens [3]. Israël ne respecte pas ses engagements internationaux.

Cette campagne correspond à une tradition de résistance palestinienne non-violente et est un appel à la communauté internationale."

Notes :

[1] AIC (Centre d’Information Alternative), AATW (Les anarchistes contre le mur), Coalition of Women for Peace (Coalition des femmes pour la paix), Human Rights Watch, ICAHD (Comité israélien contre les démolitions de maisons), New Profile, Women in Black (Femmes en noir), Yesh Gvul,…

[2] Pendant les trois jours de la 5ème conférence de Bil’in du 21 au 23 avril 2010, il y a eu un raid nocturne sur Bil’in, la destruction du jardin d’une maison palestinienne à Beit Jarra et un blessé grave, touché au front, lors de la manifestation pacifique du vendredi.

[3] Un arrêt récent de la Cour européenne de Justice (25 février 2010) a donné raison aux autorités douanières allemandes dans le conflit les opposant à la société Brita ; celle-ci contestait leur refus d’appliquer le tarif préférentiel accordé aux marchandises israéliennes au motif qu’elles étaient produites en Territoires occupés. Arrêt majeur qui doit faire jurisprudence.

Voir le communiqué du MAN



Pourquoi la campagne BDS ?

-


"Nous, société civile française, citoyens, associations, organisations syndicales et politiques, décidons de nous engager activement dans la Campagne Internationale BDS.

1 - Le boycott représente une prise de position

2- Cette campagne de Boycott de l'Etat d'Israël en tant qu'occupant et colonisateur, comme celle du Boycott de l'Afrique du Sud de l'Apartheid, n'est pas une fin en soi, destinée à discriminer une population. Elle constitue un outil de pression sur nos gouvernements pour qu'ils appliquent des sanctions et un levier sur le gouvernement israélien, qui servira à imposer la seule issue pour cette région : l'application du droit international et le respect des droits des Palestiniens.

3- Notre action est éthique, citoyenne et politique.

Elle s'inscrit dans notre combat permanent contre toute forme de racisme. Elle ne vise pas des personnes ou des groupes en raison de leur origine ou de leur religion juive, ni leurs entreprises ou leurs produits. Nous faisons une différence évidente entre un produit israélien que nous boycottons, et un produit casher produit par une entreprise non israélienne que nous ne boycottons pas. Ce boycott ne vise pas la société israélienne ni les individus qui la composent, en tant que tels, il vise la politique coloniale d'occupation israélienne et ses partisans.

4 - Nous nous engageons

À refuser d'acheter ou de consommer les produits et les services de l'économie israélienne ;

À refuser de participer à toute action culturelle sportive... promue en France À informer les partenaires commerciaux ou institutionnels des raisons de notre boycott ;

À mener des campagnes d'information et de sensibilisation du public sur les raisons du boycott, et sur les entreprises françaises qui participent à l'occupation et à la colonisation israélienne ;

À mener des actions d'information auprès des entreprises et comités d'entreprise français sur les produits israéliens et les raisons de cesser leur distribution.

5 - Notre action est non violente et respecte les personnes et les biens."


Voir sur le site de BDS France ce qu'est le mouvement BDS, les modalités d'action possibles, le cadre juridique de l'action...
Edité par csv, le 04/06/10 à 15:58

Commenter l'article 72 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 37316

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site