Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
22/01/2019 n 12:48
INTERNATIONALn Article n°195.1 n 21:59 n 02/12/13 n Editeur : csv
4 décembre 2013 - france - Inde
Rajagopal raconte le combat des Indiens pour leur terre
par la non-violence


Le leader indien du mouvement Ekta Parishad, Rajagopal, était de passage à Rodez le 1 décembre 2013 à l'occasion de la projection du film "Cent mille et une victoires sur le monde" de Louis Campane et François Verlet.

Près de 130 spectateurs s'étaient déplacés pour la projection, organisée par le MAN Aveyron, suivie d'une heure de questions-réponses et débat avec l'assistance.

Voir aussi la chronique "Delhi motion" sur le blog de Jean Dessorty.


-


la situation aujourd'hui

Après une dizaine de jours de marche en automne 2012, le gouvernement indien a donné son accord à une réforme agraire et à toutes les revendication du mouvement. Où en est la situation aujourd'hui ?

Nous avons signé un accord en 10 points : certains sont réglés, d'autres ne le sont pas encore. Un point très important est un droit à un lopin de terre et un abri pour des dizaine de milliers de pauvres sans aucun droit.

Un autre point très important touche à une loi l'attribution des terres dont un avant-projet est en cours de discussion.

Le parlement va en débattre mais celui-ci est aux mains de gens très puissants. Aussi pendant que les 500 députés vont débattre, nous allons tenir une autre assemblée à l'extérieur avec 3000 personnes, veillant à ce que le gouvernement tienne ses engagements.

Comme partout dans le monde, il y a des pressions (des industriels...) sur les gouvernements pour l'attribution des terres.


-

Les populations concernées par le combat

En Inde, on compte :

- 40 % des indiens n'ont pas de terres ou du moins ne leurs sont-elles pas reconnues. parfois ils vivent sur des terres appartenant à des riches ou au gouvernement mais sans aucune garantie et ils sont donc à leur merci.

- 20 % sont des dalits (intouchables) : ils sont d'une caste inférieure et n'ont aucune terre.

- 11 % sont des nomades qui avant se déplaçaient librement et qui n'ont plus aucun droit comme chez vous les Roms.

- 2 % sont des pêcheurs qui ont perdu leurs ressources, l'eau.


Un combat planétaire


C'est un combat plus large que l'Inde. Il ya le même combat en Amérique du sud ou en Afrique ou chez vous dans la lutte pour l'aéroport de Notre dame des landes.

C'est un problème planétaire et c'est pourquoi je me déplace dans le monde. Ce qui m'intéresse est comment les gens peuvent reprendre le contrôle sur leurs ressources en utilisant la non-violence ?

En Inde, il y a beaucoup de lois qui sont votées mais c'est la mise ne application qui est difficile; Par exemple, il y une loi qui limite à chaque famille les droits sur 40 acres de terre sèche et 20 acres de terre irrigable (1 acre = 40 ares). Mais la loi n'est pas mise en œuvre. Certains on droit à 40 acres pour chacun des membres de la famille plus le chat et le chien !

Le pouvoir de la non-violence

Au sujet du pouvoir de la non-violence : le gouvernement sait gérer les choses quand il y a de la violence mais ne sait pas gérer les gens quand ils agissent dans la non-violence..; Il nous faut faire attention à ne pas nous laisser enfermer dans leur dessein mais à les entraîner dans notre direction.

La place' des femmes


La place des femmes est un point important dans l'accord que nous avons signé. 70 % des travaux des champs sont effectués par les femmes mais les actes de propriété des terres sont au nom des hommes ! Nous avons obtenus que les nouveaux contrats soient au nom de l'homme et de la femme et que les femmes célibataires aient des terres à leur nom. C'est plus sûr quand les terres sont aux mains des femmes car il y a beaucoup d'alcoolisme chez les homes.Notre slogan est : "la terre mère aux mains des mères"


-

Les agrocarburants

A propos de agro carburants : la voiture prend beaucoup d'importance dans le monde et beaucoup de terres sont accaparées pour les routes te les autoroutes te maintenant pour les agro carburants.

J'ai vu des millions d'ha utilisés pour ceux-ci au Brésil, en Amérique du sud, au Sénégal et les pauvres doivent se battre contre ce problème planétaire.

il est important de se réunir tous ensemble et je voyage beaucoup pour créer un réseau qui agit dans la même direction.


La responsabilité des es multinationales

Les multinationales sont très nombreuses en inde te il y a aussi des multinationales indiennes qui achètent des terres par exemple en Ethyopie. Inde et Chine ont acheté ensemble la même quantité de terres que la surface de la France.

En Inde, il y a des centaines de lieux où Coca-cola et Pepsi-cola ont obtenu le droit d'utiliser les resources en eau. Il y a aussi des industries minières qui violent toutes les lois car chez nous il y a beaucoup de corruption. Il y a aussi le tourisme : les européens qui viennent se promener à dos d'éléphant pour voir des tigres : on dit : pourquoi n'iraient-ils pas à dos de tigre voir les éléphants ?

Il y a eu trois enquêtes récemment en Inde :
- une sur les boissons gazeuses : 40 % de la population en boit ; ils souhaitent donc planifier comment en faire consommer par les 60 % restants.

- une sur les téléphones portables : 30 % en ont ; ils souhaitent donc programmer comment capturer le marché des 70 % restants;

- une troisième porte sur la possession d'une arme : 3 % en ont : il y a donc un marché potentiel de 97 % de la population !

Tous les pays regardent l'Inde et la chine comme d'immenses marchés potentiels.. les conséquences de ce qu'ils proposent leur importent peu.


La culture des OGM

Pour le OGM, on a réussi à les empêcher pour les cultures vivrièresmais par exemple, i ldevien très difficile de trouver du coton sans OGM.Il y a u nréseau immense qu iessaye de lutter contre.

Les pauvres qui obtiennent des terres essayent de produire en bio.On met en place des formations à l'économie non-violente. L'agriculture biologique en fait partie. Nous avons besoin de formation et cherchon en Europe des partenaires pour cela (lycées agricoles...)

Les terres qui sont attribuées aux pauvres ne sont pas toujours bonnes et ont besoins d'être améliorées.

Le combat contre les OGM est très difficile. le gouvernement essaye d'introduire de aubergines. on a réussi à les arrêter mais il y d'intenses pressions ur les gouvernements et uen forte pression pour détruire les graines anciennes.


-

Le mouvement Ekta Parishad se mondialise

Le mouvement Ekta parishad a maintenat une section Ekta Europe en France, Belgique, Allemagne, Pays-Bas, Royaume Uni, Suisse... Nous mettons en place du lobbying. la semaine prochaine, nous avons uen rencontre à genèvep our tétendr ece réseau en Europe; nous faisons la même chose ne Afrique et en Amérique latine.

Il est impossible de lutter contre tout ça sans créer un mouvement planétaire. Il nous faut unir les mouvements sociaux qui en inde sont divisés : gandhiens, marxistes, socialistes, dalits... Il faut du tems pour faire travailler les gens ensemble... Il y a aussi d'importants mouvements (maoïstes...) qui prônent la violence.. Il y a des grandes entreprises minières prêtes à donner de l'argent illégal pour corrompre. il sert à acheter des armes illégales...


Un immense challenge

Nous sommes devant un grand challenge. il y a partout du chômage. partout des gens en colère, surtout des jeunes. Il nous faut essayer de rassembler cette colère te la transformer en action positive.

Le financement de nos marches et de notre mouvement ets basé sur la participation de tous les membres. Ceux à qui nous avons permis d'obtenir des terres donnet un peu plus.Nous avons aussi des amis en europe et nous regrettons que l'aide au développement aille surtout aux grosses entreprises.


Impulser le changement

Pour impulser le changemen et faire bouger les gens,
- quand des gens se palignent qu'ils doivent marcher des km pour chercher de l'eau, je leur dis : "vous avez la capacité de marcher des heures sous le soleil".
- quand des gens me disent qu'ils travaillent sous un soleil brûlant, je leur dis : "vous avez la capacité de supporter ces grosse chaleurs
- Quand des gens me disent qu'ils sont affamés et qu'ils n'ont qu'un repas par jour, je leur dis : vous avez la capacité de vivre avec un seul repas par jour
- Quand des gens me disent qu'ils doivent vivre à 10 dans la même pièce, je leur dis : "vous avez la capacité à vivre nombreux ensemble".

je prends tout cela "dans mon panier" et avec tout ça, nous avons proposé à 100 000 personnes de marcher des jours durant, sous le soleil, avec un seul repas par jour et en dormant ensemble au bord des routes !

Prochain challenge pour Ekta Parishad : réunir un million de personnes pour marcher en 2020 !


-




Edité par csv, le 04/12/13 à 19:38

Commenter l'article 195 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >


Rejoignez le MAN Aveyron sur les réseaux sociaux

-

Page Facebook du MAN Aveyron











Tous les derniers mardi du mois : venez participer à un "cercle du silence" pour soutenir les sans-papiers, carrefour Saint-Etienne à Rodez à 18 h





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN



-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 37182

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site