Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
19/03/2019 n 17:22
ENVIRONNEMENTn Article n°20.1 n 17:45 n 16/12/17 n Editeur : csv
16 décembre 2017
Action non-violente devant le Panthéon : pas un euro de
plus pour les énergies du passé !


Au lever du soleil, le 12 décembre 2017, alors que les dirigeant.e.s du monde se sont tourné.e.s vers Paris pour le sommet international Finance Climat, des centaines de personnes se sont rassemblées devant le panthéon pour porter une revendication claire : pas un euro de plus pour les énergies du passé !

Une magnifique voix d'opéra sonne le début de l'action revendiquée par un collectif d'associations :



"Nous avons envoyé un message fort à Emmanuel Macron et à tou.te.s les chef.fe.s d'État en route pour le sommet : pas un euro de plus ne doit aller au charbon, au pétrole ou au gaz.

100 éminent.e.s économistes nous ont suivi dans cet appel. Chaque euro consacré à l'adaptation et à l'atténuation du dérèglement climatique est sapé par l'argent qui coule toujours à flot dans ces énergies du passé.

Quelques jours avant, nous nous retrouvions à Montreuil, où nous avons entendu les témoignages de personnes affectées par les conséquences dévastatrices de l’industrie des combustibles fossiles. Les témoins ont démontré que l’argent dépensé dans une partie du monde est souvent lié à des projets d’infrastructure construits ailleurs, et que les projets d’énergies polluantes dans une partie du monde, engendrent des impacts environnementaux dévastateurs à l’autre bout de la planète.

Le jugement fut sans appel. Les institutions financières publiques et privées, accusées d'atteintes aux droits fondamentaux, les États accusés d'enfreindre les traités internationaux, et manquer à leurs obligations de respecter et de protéger les droits des personnes et les biens communs à travers la planète, ont été condamnés à être la cible de campagnes citoyennes. Jusqu'à ce que la revendication "Pas un euro de plus" soit entendue et mise en œuvre."

Cette action non-violente était menée par : 350.og, Alternatiba, les amis de la terre, ANV-COP 21, ATTAC, BIZI!, Coordination eau France, Coordination eau bien commun Ile de France, le CRID, Fondation pour la nature et l'homme, France nature Environnement, GEANPEACE, Libérons le Louvre notre affaire à tous, OXFAM France, REFED, Réseau action climat Science-Po zéro fossiles, Réseau sortir du nucléaire, sud PTT, Zea
Edité par csv, le 16/12/17 à 18:01

Commenter l'article 20 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1449 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 130800

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site