Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
22/01/2019 n 12:43
DESARMEMENTn Article n°3.1 n 22/02/13 n 07:47 n Editeur : csv
4 mars 2013
La bombe atomique n'est plus pertinente face aux
nouveaux défis du monde


Trois voix autorisées viennent de publier un réquisitoire contre la bombe atomique, celle de l'ancien Ministre de la défense, Paul Quilès, du général Bernard Norlain et celle de Jean-Marie Collin : « La France vit dans la religion du nucléaire. Et en religion, on ne discute pas des dogmes ».

Il est grand temps cependant de dire à nos concitoyens que les armes nucléaires ne sont plus pertinentes face aux nouveaux défis du monde, qu'elles sont formidablement dangereuses et coûteuses et que s'ouvre -enfin- un vrai débat sur ce qu'est vraiment notre sécurité !

-


"En France, l’arme nucléaire et le concept de dissuasion associé feraient l’objet d’un « consensus ». Dans le discours officiel, cette arme est présentée comme « l’ultime garantie de notre sécurité », « garante de l’indépendance nationale » ou encore notre « assurance-vie ».

Ce discours lénifiant masque une réalité totalement différente, sur laquelle l’arme nucléaire n’a plus de prise.
Démontrer que celle-ci n’a plus la même pertinence face aux défis du monde actuel, dénoncer la désinformation, briser l’« omerta » sur ce sujet : autant de thèmes abordés ici, pour que s’ouvre enfin un débat fondamental à notre stratégie de sécurité, mais aussi pour la survie de l’humanité."


Paul Quilès a été ministre, notamment de la Défense, président de la commission de la Défense puis viceprésident de la commission des Affaires étrangères à l’Assemblée nationale. Il est maire de Cordes-sur-Ciel, dans le Tarn, et a signé l’appel de « Global Zero ». Il a publié, sur ce sujet, Nucléaire, un mensonge français (Éditions Charles Léopold Mayer, 2012).

Bernard Norlain est général d’armée aérienne (2S). Il a été chef de cabinet militaire des Premiers ministres Jacques Chirac puis Michel Rocard. Ancien pilote de chasse, il fut à la tête de la force aérienne de combat, puis nommé, par la suite, directeur de l’Institut des hautes études de Défense nationale.

Jean-Marie Collin, consultant sur les questions de défense, est le directeur pour la France du réseau international des Parlementaires pour la non-prolifération nucléaire et le désarmement (PNND). Il a publié La Bombe, l’univers opaque du nucléaire (Éditions Autrement, 2009).

Voir aussi la position du MAN pour le désarmement nucléaire unilatéral de la France

Lire aussi :

"20 minutes" - 27 février 2013 : « Arrêtez la bombe ! » : Un plaidoyer qui détonne

La Dépêche du Midi - 25 février 2013 : Paul Quilès en librairie
Edité par csv, le 04/03/13 à 17:26

Commenter l'article 3 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1440 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 37137

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site