Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
25/09/2018 n 01:24
DESARMEMENTn Article n°11.1 n 17/10/13 n 17:16 n Editeur : csv
17 octobre 2013
Après le prix Nobel de la paix à l'OIAC, à quand le
démantèlement des armes nucléaires ?


Le Prix Nobel de la paix 2013 a été attribué à l'OIAC. Ce prix a inspiré la prise de position suivante du MAN :

-


"Peu de jours avant la nomination du Prix Nobel de la Paix, Malala, cette jeune pakistanaise qui a mis le droit à l’éducation pour les filles au cœur de son combat, était présente sur tous les médias. L’opinion publique se préparait à ce qu’elle reçoive le prix Nobel de la paix. De fait c’est l’OIAC, Organisation pour l’Interdiction des Armes Chimiques, qui a reçu le prix Nobel de la Paix pour son action de démantèlement des armes chimiques. Cette annonce a dans un premier temps sans doute étonné, et peut-être déçu certains, d’autant plus que cette organisation est méconnue du grand public et mène son travail dans l’ombre.

Accompagnant la mise en place de la Convention sur l'interdiction des armes chimiques, l'OIAC a pour objectif et la destruction des arsenaux chimiques existants. Basée à La Haye, aux Pays-Bas, l'OIAC compte aujourd'hui 189 États membres, qui représentent environ 98% de la population mondiale. La Corée du Nord, l'Égypte, l'Angola et le Sud-Soudan n'ont pas signé la Convention. La Birmanie et Israël l'ont signée mais pas ratifiée. Ce n'est que mi septembre 2013 que la Syrie aadhéré et remis dans la foulée un inventaire de son arsenal chimique à l'OIAC (qui a déjà commencé sa mission sur le territoire syrien).

Le travail de cette organisation technique fait rarement la Une de l’actualité et pourtant l'OIAC qui existe depuis 1997 est déjà intervenue sur de nombreux terrains. Ainsi, plus de 58.000 tonnes d'agents chimiques ont été détruits par ses inspecteurs, sur plusieurs fronts : Irak, Libye, Russie ou encore États-Unis.

Le MAN se réjouit de la nomination du Prix Nobel de la Paix à cette organisation qui élimine les armes chimiques dans le monde.

Le MAN demande qu’un processus identique se mette en œuvre pour l’élimination des armes nucléaires. Le MAN a lancé une campagne "Pour une France sans armes nucléaires" et participe avec d’autres associations à la campagne ICAN (Campagne Internationale pour l’Abolition de l’arme Nucléaire) pour la mise en œuvre d’un traité d’interdiction des armes nucléaires qui s’impose aussi aux pays détenteurs de ce type d’arme."

Voir le site et signez la pétition de soutien sur www.fsan.fr (France sans Armes Nucléaires)



Edité par csv, le 07/12/13 à 09:24

Commenter l'article 11 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >
Google


conflitssansviolence.fr
www
1404 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 24969

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site