Conflits Sans Violence

Refuser la violence, dénouer le conflit

Mouvement pour une Alternative Non-violente - RODEZ
27/04/2017 n 09:10
ACCUEILn Article n°77.1 n 07:12 n 01/02/13 n Editeur : csv
Actualités 13/2 - février 2013
Au fil de l'actualité locale mais aussi avec notre regard sur les évènements nationaux et internationaux, ce site vous invite à entrer dans la culture de la non-violence, de la "régulation sans violence des conflits" et à découvrir le MAN, Mouvement pour une Alternative Non-violente et son relais en Aveyron...


L'objecteur de conscience Natan Blanc, condamné pour la sixième fois à la prison
19 février 2013

-
Natan Blanc, objecteur de conscience israélien a été condamné à la prison pour la sixième fois à cause de son refus de rejoindre l’armée israélienne (74 jours de prison en peines cumulées).

Natan Blanc, 19 ans, s’est rendu le 10 février 2013 à son lieu d’incorporation à Tal-hashomer, où il a réitéré son refus de servir dans l’armée israélienne. Il a été condamné à la prison une nouvelle fois pour le même délit de refus de rejoindre l’armée israélienne (18 jours supplémentaires d’emprisonnement soit 74 jours de prison en peines cumulées).

Le gouvernement israélien semble vouloir faire un exemple dissuasif en s’acharnant sur le jeune objecteur.

Dans sa déclaration de refus Natan Blanc a écrit :

« J’ai commencé à penser à refuser de m’enrôler dans l’armée israélienne pendant l’opération« Plomb durci » en 2008. La vague de militarisme agressif qui a balayé le pays, alors, les expressions de haine mutuelle, et le discours vide de sens sur l’éradication de la terreur et la création d’un effet dissuasif étaient les principaux déclencheurs de mon refus...

Lire la suite



Combien coûterait un accident sur une centrale nucléaire en France ?
17 février 2013

L'accident sur les centrales nucléaires de Fukushima a réveillé l'opinion publique internationale sur les conséquences gravissimes de ce type d'accident. Un récent rapport nous éclaire sur le coût financier d'un accident sur une de nos centrales nucléaires. Pour la première fois, des économistes ont réalisé une évaluation précise des coûts qu'entraînerait en France une catastrophe nucléaire comparable à celle survenue au Japon en 2011. Un accident nucléaire 3 fois moins important que celui de Fukushima (1 fusion de cœur de réacteur contre 3 au Japon) engendrerait un coût d’au moins 430 milliards d’euros pour le seul pays de France, soit plus que le budget de l’Etat...

L'information a été communiquée en anglais par le site de l'IRSN (Institut de radioprotection et de Sûreté Nucléaire) et l'information diffusée en français par l'ACRO (Association pour le Contrôle de la Radioactivité de l'Ouest).

-
Source infographie : lefigaro.fr

Un accident nucléaire majeur en France pourrait coûter 430 milliards d’euros


"L’IRSN a présenté au forum Eurosafe une évaluation du coût financier d’un accident « sévère » et d’un accident « majeur »...

Lire la suite



Conférence avec Isabelle Filliozat sur la peur le 25 mars 2013 à Rodez
13 février 2013

L'IFMAN sud-ouest (Institut de formation du MAN) organise une conférence avec Isabelle Filliozat le lundi 25 mars à 20h30 à la salle des fêtes de Rodez sur le thème :

"Nos peurs, parlons-en"


-


Voir la présentation de la conférence



Sept choses que les parents doivent savoir à propos des pleurs du bébé
11 février 2013

Dès la naissance, se jouent des aspects importants des futures aptitudes relationnelles du bébé. "Que faire face aux pleurs du bébé ?" est une question à laquelle tous les nouveaux parents doivent répondre.

Pour aider dans la comprenhension de la signification des pleurs du bébé et guider les parents, L'OVEO, Observatoire de la Violence educative Ordinaire publie la traduction d'un article tiré du site d'aide à la parentalité Ask Dr Sears : "Sept choses que les parents doivent savoir à propos des pleurs du bébé" :

-


Lire l'article sur le site de l'OVEO

Et sur le même thème : "Non, l’empathie ne rend pas les bébés capricieux !"



Un blocus non-violent pour s'opposer à l'ouverture d'une mine d'or au Guatemala
9 février 2013

Un peu partout dans le monde, et particulièrement dans les pays du sud, les multinationales avec la complicité des gouvernement locaux et des forces de police, imposent aux populations de grands projets sans le moinde souci d'en obtenir leur accord, ni celui de préserver leur environnement.

Un peu partout des populations se lèvent et résistent avec dignité et détermination à ces pillages et défendent leurs droits. Les femmes y prennent une place importante. L'exemple du blocus de la puya, au nord de la ville de Guatemala, est assez exemplaire. Dans un pays où les conflits souvent dégénèrent en violence, la résistance non-violente d'une communauté a obtenu plusieurs succès et le soutien de la communauté internationale.


-
Banderole : "Femmes en résistance"


"Les résidents des villages de San Jose del Golfo et San Pedro Ayampuc, à une heure au nord de la ville de Guatemala, refusent fermement l'ouverture d'une mine d'or dans leur région. Ils s'inquiètent des impacts sociaux, environnementaux sur leur santé que provoqueraient par cette mineavec de conséquences sur les générations à venir..

Lire la suite



Un rapport d'experts mandatés par l'ONU demande l’arrêt immédiat des colonisations dans les territoires palestiniens
7 février 2013

Un rapport d'experts mandatés par le conseil des droits de l’homme de l'ONU vient de révèler l'ampleur des violations des droits des Palestiniens par l'occupation israélienne et la création de colonies.

Il demande l’arrêt immédiat des colonisations dans les territoires palestiniens, évoquant un recours devant la cour pénale internationale :


-
Colonie de peuplement israélienne en territoire israélien


"La mission internationale indépendante d'établissement des faits chargée d'étudier l'impact des colonies de peuplement dans les territoires palestiniens occupés a publié un rapport, qui conclut que les droits des Palestiniens sont bafoués par l'existence même de ces activités de peuplement.

Interdépendantes, les violations constatées par les membres de cette mission s'inscrivent dans le cadre d'un schéma généralisé, caractérisé principalement par le déni du droit à l'autodétermination et des discriminations systématiques qui s'exercent quotidiennement envers le peuple palestinien...

Lire la suite



Violence de l’urbanisme, non-violence de l’urbanité
5 février 2013

Le N° 165 de la revue "Alternatives Non-Violentes" est consacré à la question de l'urbanisme et de "l'urbanité". Comment, dès leur conception, les villes peuvent-elles être sources de violence entre ses habitants en privilégiant "des zones déshumanisantes, pour servir l’idole voiture et les supermarchés" ou au contraire favoriser le vivre ensemble et la non-violence ( transports en commun, éco-quartiers, concertation avec la population) ?

-


Edito de François Vaillant :

Qu’ont realisé les urbanistes ces dernières années, si ce n’est d’encore promouvoir le tout voiture, le commerce de masse, au détriment d’un urbanisme favorisant avant tout les relations humaines ? Le vocabulaire ne s’y trompe pas. Le mot logement a détrôné celui d’habitation, lequel signifie un lieu avec une vie sociale et une histoire, un rapport à autrui, à la nature et au cosmos...

Lire la suite



Soutenir la résistance non-violente en Palestine par Ziad Medoukh

3 février 2013

"Nous pensons que le défi le plus important pour les Palestiniens est de pratiquer la résistance non violente, car cette forme de résistance, non seulement développe la dignité humaine, mais garantit l’indépendance et la capacité de ses partisans à endurer les représailles et à lutter contre toutes les formes d’injustice"
Ziad Medoukh - 1 février 2013


-
Ce texte de Ziad Madoukh, professeur de français palestinien, responsable du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, et coordinateur du Centre de la paix de cette université, revient cette semaine sur les manifestations non-violentes en cisjordanie il y a quelques jours. Ils nous dit pourquoi il nous faut faire connaître, soutenir et encourager la résistance non-violente de son peuple et comment cette stratégie peut lui redonner espoir et dignité :


"Les récentes évacuations israéliennes par la force de deux petits rassemblements pacifiques dans des tentes à Bab chams (La Porte du Soleil) et à Karama (La Dignité), rassemblements organisés par des dizaines de militants palestiniens près de Jérusalem afin de protester contre la construction des colonies israéliennes sur des terrains appartenant à des Palestiniens, montrent que la lutte populaire pourrait réaliser nos objectifs nationaux, et que la non-violence pourrait toujours être une stratégie efficace de combat contre l’occupation israélienne de nos territoires palestiniens..."

Lire la suite



Appel de Rajagopal à soutenir les villageois de Dhinkia contre l'entreprise coréenne POSCO
1 février 2013

Depuis sept ans, les villageois de la région Dhinkia se battent contre l'implantation d'un nouveau port au détriment de leurs droits mais aussi de toute l'économie locale. 4000 familles sont concernées. Le leader non-violent Rajagopal en appelle à la solidarité internationale :

-


"Je vous écris pour faire appel à votre solidarité en faveur du peuple de Dhinkia et des villages environnants dont la lutte contre la société coréenne POSCO a pris une tournure dangereuse à cause des mesures prises récemment par le gouvernement.

Au début de leur lutte, les populations locales essayaient de protéger 1.700 ha de terres. Au cours des 5 dernières années, ils ont déjà perdu 50% des terres qu'ils essayaient de protéger, ces terres ont été acquises par la société POSCO pour la construction d'un port de mer...

Lire la suite



Made in Cambodge : le salaire de la faim
1 février 2013

Créé en 1995, le collectif Ethique sur l’étiquette, devenu association, regroupe des associations de solidarité internationale, de collectivités locales, des syndicats, des mouvements de consommateurs et des associations d’éducation populaire agit en faveur du respect des droits humains au travail dans le monde et de la reconnaissance du droit à l’information des consommateurs sur la qualité sociale de leurs achats.

Il lance actuellement une campagne : "Made in Cambodge : le salaire de la faim" :

-


En 2011, plus de 2400 ouvrier(e)s se sont évanoui(e)s d’épuisement dans des usines textiles au Cambodge. En cause, un salaire si faible qu’il ne leur permet pas de se nourrir correctement et des rythmes de travail infernaux. Au Cambodge, *g*le salaire minimum est de 61 dollars...

Lire la suite


Lire les actualités précédentes


Edité par csv, le 04/05/13 à 13:55

Commenter l'article 77 g 0 commentaire(s)
ESPACE REDACTION
Identifiant : Mot de passe:
RECHERCHE
Dans la rubrique >
Sur tout le site >




PRESIDENTIELLES

Le désarmement, c'est maintenant !

-

Voir la pétition en ligne






Objectif : 10 000 signatures !

-

Rejoignez la campagne du MAN










cercle de silence

-

dernier mardi du mois
cercle de silence

Rodez
Préfecture
18 h





"Une expérience en Aveyron à l'écoute des enfants"

-


Télécharger le document (3 Mo)




Participez aux ateliers de communication relationnelle proposés par l'IFMAN





Se former à la régulation non-violente des conflits, c'est possible :

-

Télécharger la plaquette de présentation des IFMAN





-

Ce site a été développé et est hébergé par l'association ""Naucelle Web Site"

Google


conflitssansviolence.fr
www
1281 articles
sont en ligne
sur le site
COURRIER n © Conflits Sans Violence 60258

Système Interactif Rédactionnel et Editorial * SIRE v2 Evo * © Hubert Plisson 2004-2007 *  Naucelle Web Site